Éducation : Voici les conditions du SLECG pour une sortie de grève

2178

Ce mercredi, 10 avril 2019, le syndicat libre des enseignants et chercheurs de guinée (SLECG) a déclenché une grève générale illimitée dans le secteur éducatif sur toute l’étendue du territoire nationale.

 A cette occasion, le camarade Aboubacar Soumah, secrétaire général du SLECG a  énuméré  un  certain nombre de  conditions pour une sortie de crise. Il l’a avoué au cours d’un entretien  téléphonique accordé à notre rédaction.

Selon lui, premièrement, la commission mise  en place pour l’assainissement du fichier des enseignants  doit  continuer son  travail. 

Deuxièmement,  prendre un acte de rétablissement des syndicalistes à leurs postes conformément au protocole d’accord.

En troisième  lieu, la liberté syndicale, que  les bureaux fonctionnent au niveau de toutes les institutions.

Enfin, le départ de Mory Sangaré à la tête du département de l’Education Nationale. A rappeler que Mory  Sangaré a remplacé Ibrahima Kalil Konaté (K²) à la tête  ce département il y a de  cela quelques mois.



Journaliste - Conakry -Guinée Tel : 224 669 49 32 51