Sommet extraordinaire de la CEDEAO à New-York, de lourdes sanctions contre la Junte sont prises

264

le compte rendu du sommet extraordinaire des chefs de l’état de la CEDEAO etait très attendu. le verdict vient de tomber. De lourdes sanctions pour les dirigeants guinéens.
En marge de cette 77eme assemblée générale des Nations Unies, les chefs d’état de la sous-régions ont décidé lors d’un sommet, de prendre des sanctions de façon graduelle contre la Guinée. Cette prise de décision serait motivée par la durée de la transition de 36 mois proposée par la Junte. Pour les chefs de l’état, cette durée est inacceptable en ce sens qu’elle ne doit pas dépasser les 24 mois.
A la sortie du sommet, le Gambien Omar Alieu Touray, président en exercice de la CEDEAO, s’est confié à la presse.
« Des chefs d’état demandent.. qu’il y a une période de transition acceptable, et il désapprouvent complètement le fait qu’il y a jusque maintenant il n y a pas de période de transition acceptable, alors ils ont pris la décision d’appliquer quelques sanctions et les sanctions vont tomber, et vous allez voir les détails. c’est la décision que les chefs de l’état ont pris » a-t-il déclaré
Il est à noter que le ton etait déjà donné par le président de Guinée Bissao Umaro Sissoco Embalo président de la CEDEAO lors d’un entretien de presse accordé à la presse française.
En attendant de connaitre la nature des sanctions, rien ne va plus entre Bissao et Conakry après la sortie du président Embalo et la réplique du premier ministre guinéen Bernard Gamou qui a qualifié le président Embalo de « Guignol »
Nous y reviendrons
depuis New-York Alhousseine Diallo pour Guinée Nondi



Guinée Nondi, tout ce qui est information de qualité est notre


Commentaires

http-guineedirectinfos-com