« Le temps de rendre compte est venu » Dixit Maître Traoré

365

Pendant les dix années de présidence Alpha Condé, plusieurs dizaines de jeunes guinéens – certaines sources parlent de 300 ou 400 – ont trouvé la mort pendant ou en marge de manifestations de l’opposition et du FNDC. Des jeunes gens tués par balles réelles et d’autres gravement blessés.

D’autres citoyens ont perdu la vie dans des manifestations qui n’avaient aucun caractère politique. Le régime de Alpha Condé n’a jamais voulu faire la lumière sur ces cas de morts. Des personnages importants de l’État ont cherché à expliquer et même justifier ces violences meurtrières contre ceux qui faisaient partie de l’avenir de ce pays. Après la chute de M. Alpha Condé, beaucoup de ses collaborateurs donnent l’impression qu’il est le seul responsable de ces cas de mort. Certains d’entre cherchent à trouver une place dans le nouveau régime.

Ils agissent comme s’ils étaient totalement étrangers à tout ce qui s’est passé pendant ces dix dernières années en terme de crimes de sang. Bien qu’ils soient présumés innocents, il est absolument nécessaire qu’ils s’expliquent devant la justice. Il est, en effet, inconcevable que l’ancien président soit le seul et unique responsable de tous ces crimes d’État. Dans tous les cas, personne ne peut s’abriter derrière des ordres reçus pour s’exonérer de sa part de responsabilité dans la violation des droits de l’homme.

C’est choquant certains de voir ces individus plastronner en toute liberté alors qu’il y a peu, ils ricanaient à l’évocation des cas de morts et de blessés. Ils prétendaient que les victimes étaient les seules responsables de leur dramatique sort. Ces gens n’ont eu aucune compassion pour les familles de victimes. Au contraire, ils narguaient tout le monde et faisaient preuve d’une arrogance inqualifiable.

Le temps de rendre compte est venu. En tout cas, il n’est pas acceptable qu’ils s’en sortent sans avoir à répondre de leurs actes. Puisque la justice est indépendante comme ils l’ont toujours affirmé haut et fort, ils n’auront rien à craindre d’un éventuel procès.

Mais il faut absolument qu’ils comparaissent un jour devant des juges afin qu’ils expliquent comment et dans quelles circonstances tous ces jeunes gens ont été si brutalement tués et par qui.

L’absence de chasse aux sorcières ou d’esprit de vengeance n’exclut pas la nécessité de rendre justice. C’est la seule manière de panser les plaies des familles des victimes et de garantir la non- répétition des crimes commis. Par contre, l’impunité favorise inévitablement le renouvellement des infractions. On ne juge pas un délinquant par simple souci de lui faire mal. Le procès et la sanction ont aussi une valeur d’exemple pour les autres.

Depuis l’avènement du CNRD au pouvoir, tout le monde où presque parle de justice mais s’il y a un procès, il ne peut concerner uniquement Alpha Condé. Il avait des collaborateurs. Et ceux-là ne devraient pas s’en tirer à si bon compte. Ce n’est pas un appel à la vengeance. Mais un devoir de vérité et de justice pour un avenir serein.

Si pour des raisons de calendrier, le CNRD n’a pas le temps nécessaire pour résoudre ce problème de justice, le prochain gouvernement devra nécessairement s’y atteler.



Guinée Nondi, tout ce qui est information de qualité est notre


Commentaires

http-guineedirectinfos-com