Guinée-Bissau : Quels présidents Umaro Sissoco Embaló a-t-il invité à la fête nationale ? Alpha Condé mis de côté

1077

Investi président en petit comité le 27 février, en raison du contentieux électoral, Umaro Sissoco Embaló entend bien se rattraper lors de la fête nationale du 24 septembre. Voici la liste de ses convives.

Selon nos informations, plusieurs chefs d’État s’apprêtent à faire le déplacement pour célébrer la proclamation de l’Indépendance de 1973. Les présidents du Liberia, George Weah, et de la Mauritanie, Mohamed Ould Ghazouani, arriveront à Bissau dès le 23 septembre, jour du 48ème anniversaire de leur homologue Umaro Sissoco Embaló.

Le lendemain, date des festivités, le Nigérian Muhammadu Buhari, le Sénégalais Macky Sall, et le Burkinabè Roch Marc Christian Kaboré seront présents à la cérémonie organisée au stade de Bissau puis au déjeuner qui la suivra.

Le Togolais Faure Gnassingbé est lui aussi attendu, tout comme les ministres portugais des Affaires étrangères et de la Défense. Le Rwandais Paul Kagame, également invité, n’a en revanche pas encore confirmé sa présence.

Ouattara représenté, Condé mis de côté

Très critique à l’égard des troisièmes mandats non prévus par la Constitution, qu’il a assimilé à des « coups d’État » lors d’une visioconférence des chefs d’État de la Cedeao, le 20 août, Umaro Sissoco Embaló a néanmoins convié Alassane Ouattara, qui devrait pour sa part envoyer un émissaire de haut rang le représenter.

La prise de position du président bissau-guinéen n’a pas non plus arrangé ses relations avec Conakry, notoirement exécrables. Le président guinéen Alpha Condé n’a pas été invité.

Avec jeune Afrique



Avatar

Guinée Nondi, tout ce qui est information de qualité est notre


Commentaires

http-guineedirectinfos-com