Défaite du Barça face au Bayern(8-2) : la pire humiliation de l’histoire du Barça en coupes d’Europe

368

Le Bayern Munich s’est qualifié pour les demi-finales de la Ligue des champions où il affrontera l’Olympique lyonnais ou Manchester City le 19 août. Le club allemand a humilié 8-2 le FC Barcelone en quart de finale, ce 14 août 2020 à Lisbonne. Du jamais vu.

On disait que le Bayern Munich, auteur d’une saison 2019-2020 impressionnante, était favori pour ce « Final 8 » de la Ligue des champions (C1) et que le FC Barcelone n’était plus que la parodie de club qui avait régné sur le football espagnol ces dernières années.

Le quart de finale entre ces deux mastodontes du foot européen – cinq victoires en Ligue des champions chacun – a plus que confirmé ces assertions. Les champions d’Allemagne ont en effet humilié comme jamais leurs adversaires grâce, notamment, à un début de match fou.

Un début de match fou

Mieux valait ne pas être en retard devant son poste de télévision (puisque les spectateurs étaient interdits au stade, en raison de la crise du coronavirus). Dès la 4e minute, Thomas Mueller ouvre ainsi le score pour le Bayern d’une reprise de demi-volée. L’attaquant profite d’un subtil une-deux avec Robert Lewandowski pour tromper son compatriote Marc-André ter Stegen : 0-1.

Peu après, malheureusement pour les Munichois, David Alaba expédie le ballon au fond de ses propres filets, en essayent de le dégager : 1-1, 7e. Le gardien Manuel Neuer, qui ne pouvait rien faire sur le coup, est en revanche impérial face à un Luis Suarez lancé dans la profondeur (9e) puis sur un tir pas assez appuyé de Lionel Messi (20e). Le portier allemand a également un maximum de réussite lorsqu’il voit la balle heurter son montant droit sur un centre de Messi (10e).

Le rouleau compresseur bavarois

Les Barcelonais vont très vite regretter ces occasions manquées. A la 21e minute, Ivan Perisic déborde sur la gauche et tire en force. Le défenseur Clément Lenglet dévie très légèrement la trajectoire du ballon, ce qui a pour effet de perturber ter Stegen : 1-2.

Puis c’est au tour de Serge Gnabry de prendre de vitesse une arrière-garde catalane submergée. L’ailier est superbement lancé dans l’axe de la surface adverse grâce à une déviation de Leon Goretzka. Il ajuste ter Stegen d’un tir dans la course : 1-3, 27e.

Puis Mueller inscrit un doublé en coupant la trajectoire d’un centre puissant venu de la droite : 1-4. Pour la première fois en Ligue des champions, le Barça a encaissé quatre buts en une mi-temps… Incroyable.

Des ajustements du Barça inutiles

En seconde période, l’entraîneur Quique Setién n’a d’autre option que de jouer l’attaque en faisant par exemple entrer le Français Antoine Griezmann. Un choix qui s’avère payant lorsque Luis Suarez réduit le score grâce à une superbe feinte de frappe puis un tir croisé (2-4, 57e). Mais c’est aussi une stratégie très risquée face à des Bavarois euphoriques.

Ter Stegen voit ainsi déferler les vagues allemandes sur sa cage. A la 62e minute, Alphonso Davies déborde sur la gauche et centre en retrait vers un Joshua Kimmich qui n’a plus qu’à conclure à bout portant : 2-5. Le calvaire de Messi et de sa bande est toutefois loin d’être fini avec un coup de tête du Polonais Robert Lewandowski (2-6, 82e). Ultime affront, un joueur prêté au Bayern corse la déjà très lourde addition : le Brésilien Philippe Coutinho inscrit un doublé (85e, 89e) qui porte le score à 8-2 !

C’est la pire humiliation de l’histoire du Barça en coupes d’Europe. La faillite des « Blaugrana » est totale et le triomphe du Bayern phénoménal, avec un record de buts inscrits dans un match à élimination directe de C1. L’Olympique lyonnais et Manchester City, qui s’affrontent ce 15 août pour le dernier billet en demi-finales, sont prévenus. Ils auront un ogre face à eux, le 19 août.

Avec RFI



Avatar

Guinée Nondi, tout ce qui est information de qualité est notre


Commentaires

http-guineedirectinfos-com