Kankan: En cette période de la Covid19, les Vendeuses d’ignames tirent la sonnette d’alarme

444

Depuis l’apparition de cette pandémie du Covid19 dans notre pays, nombreux secteurs commerciaux de la Guinée sont touchés en plein fouet. Dans la commune urbaine de Kankan, c’est sont des vendeuses d’ignames qui se plaignent cette fois-ci des difficultés qu’elles traversent en cette période de crise sanitaire liée à la Covid19.

Notamment les difficultés de  la rareté de la clientèle, la destruction des ignames et la baisse des prix afin de sauver les marchandises .Fanta Konaté est vendeuse d’igname rencontrée dans les alentours du marché Dibida de kankan. « Avant on gagnait beaucoup de client, mais depuis cette pandémie à Corona virus s’est propagée en Guinée nous n’avons rien compris, et cette période de chaleur détruit complément nos produits chaque jour on jette des ignames qui pourrissent dans les caniveaux. Et surtout la fermeture des frontières et de Conakry  ont beaucoup joué sur nos commerces d’ignames. » Dit-elle. De son côté, Mariame Condé lance cet appel à l’endroit du gouvernement guinéen. « Je demande au Gouvernement de faire face à nos problèmes aussi, nous souffrons actuellement, il n’y a pas de marché rien du tout et pourtant nous sommes tous des mères de famille» A-t-elle lancé.

Enfin il faut rappeler que,  ces femmes vendeuses d’ignames ont plusieurs fois demandé l’assistance auprès des autorités afin de régulariser et d’organiser pour des accompagnements et de développement de cette filière d’igname mais sont restés sans suite.



Avatar

Journaliste, correspondant à Kankan, Guinée


Commentaires

http-guineedirectinfos-com