Pourquoi autant d’unanimité sur les propos ethniques  de Docteur Ousmane Kaba ?

877

Il y a quelques jours,  les propos  d’Ousamne Kaba avaient fait la une des réseaux sociaux et de la presse écrite en Guinée. Tous les partis politiques, mais aussi le monde des médias ont condamné  ces propos ethniques à l’unanimité. S’il est vrai que ces propos sont condamnables, certaines questions méritent d’être posées.

Cependant, la première  question que l’on se pose,  est de savoir si le RPG et l’UFDG sont mieux placés  pour condamner ces propos à caractère ethnique ? Les déclarations à caractère ethnique  ne sont-elles pas leurs exercices favoris ?

Quand on jette un regard  rétrospectif sur le paysage politique guinéen, l’on a connu pire, l’on a entendu pire. Des propos ténus principalement par les leaders des grands partis politiques RPG et UFDG. L’on se rappelle encore des propos tenus par Alpha Condé entre les deux tours. «  Les trois régions nous ont rejoint : la Basse Guinée, la Haute et la Forêt », comme si le Fouta n’était pas une région de la Guinée. Après son investiture, il a tenté de gérer le pays dans cette logique en partageant les trois pouvoirs entre les trois régions.

La présidence pour le Malinké, la primature pour la Basse côte (trois soussous tous de Morya), et l’assemblée nationale pour la Guinée forestière. Que dire alors des propos tenus par Celou Dalein Diallo à Chicago le 17 août 2014: «On s’est rendu en Basse Guinée et on a été bien accueilli  et nos relations sont au beau fixe. Ils nous ont dit qu’ils veulent nous reconnaître comme leurs maîtres (coraniques) et que nous aussi on doit leur reconnaître que ce sont eux qui nous ont hébergés. Ils nous ont dit qu’ils ne sont pas contre nous autrement on ne serait pas si nombreux chez eux. On s’est compris. Ils disent qu’ils voteront pour nous et en cas de guerre, ils nous aideront … », sans oublier tant d’autres. Récemment, une rencontre tenue par les ressortissants de la Guinée forestière en Amérique du nord avait  pour slogan « nous aussi, on a compris » sont autant de discours à caractère ethnique.

Autrement dit, des propos ethniques qui provoquent des replis identitaires sont monnaie courante dans notre pays. Pour la première fois  je vois que l’UFDG et le RPG sont unanimes pour condamner un fait. Cependant, la condamnation de la part du  RPG, n’est pas fortuite quand on connait  la nature de leurs relations et surtout la manière dont le divorce a été consommé entre les deux partis. C’est comme si Kaba Ousmane donnait du pain béni  à ses anciens alliés, et du bâton aux  autres opposants pour le frapper. Donc on peut dire que cette unanimité s’explique par le fait que Kaba, représente une vraie épine au pied de la mouvance, sinon, il n’est pas à son premier essai.

Toutefois, si les deux partis se mettaient d’accord sur les problèmes d’intérêts généraux, le pays serait déjà loin voir très loin.

C. Ismaël

 



Avatar

Guinée Nondi, tout ce qui est information de qualité est notre


Commentaires

http-guineedirectinfos-com