Kankan: Le mot d’ordre de grève du SLECG n’a pas été suivi par les enseignants

162

Ce  jeudi 9 janvier 2020, est le 1er jour de la grève déclenchée par le syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée SLECG sur toute l’entendue du territoire guinéen.  À l’image de certaines préfectures du pays, la commune urbaine de Kankan  n’est   pas du tout  solidaire à cet appel  de grève  lancée par le SLECG.

Partout à nabaya les cours n’ont connu aucune perturbation dans l’ensemble des établissements primaires, secondaires, professionnels et universitaires publics comme privés de la place.

Également du lycée Morifindjan Diabaté à celui d’Almamy Samory Touré en passant par ceux de Marien N’gouabi,  du 3 avril et le lycée Franco-arabe Alpha Yaya Diallo, tout s’est passé comme d’ordinaire. Ce matin, enseignants et élèves ont répondu présents très massivement dans tous les établissements scolaires de la place sans aucune exception.

De l’autre coté un court incident a été toutefois constaté au lycée Morifindjan Diabaté aux enivrons de 8 heures, des individus non identifiés sont venus armés de projectiles.  

Gassim Keita, proviseur de ce lycée  témoigne en ces termes.

« Des loubards sont venus procéder à des jets de pierres sur nos salles de classes. Mais grâce à la sensibilisation qui est d’usage dans notre école ici, on a pu gérer le problème et tout est vite rentré dans l’ordre ».

Enfin il faut rappeler, qu’une mission d’inspection de la direction préfectorale de l’éducation de Kankan avec à sa tête le DPE lui-même en personne a sillonné aussi les grands établissements scolaire de la place, après ce constant, il se dit  satisfait de l’atmosphère globale qui prédomine dans les établissements de Kankan.

De Kankan, Facely SANOH



Guinée Nondi

Guinée Nondi, tout ce qui est information de qualité est notre


Commentaires

http-guineedirectinfos-com