Plafonnement des frais d’inscription et réinscription : des fondateurs d’écoles privées ne sont pas d’accord

210

L’association des fondateurs des écoles privées de Guinée s’est opposée à la décision du ministère de l’enseignement pré-universitaire et de l’alphabétisation par rapport au plafonnement des frais d’inscription et de réinscription mais aussi la révision de certains textes qui encadrent le système éducatif guinéen. C’était lors d’une conférence de presse animée ce vendredi 2 septembre 2022 à Conakry.

Dans son intervention, Abdoulaye Hady Diallo membre du bureau exécutif de L’AFEP-GUI, a déclaré que cette décision du ministère en charge de l’éducation n’est pas consensuelle. « Nous avons été saisis par le ministère de tutelle, nous demandant humblement d’harmoniser les frais d’inscription et de réinscription pour l’année suivante 2022-2023. Après avoir reçu le courrier, nous nous sommes retrouvés pour faire une contreproposition au département.

Le 8 Août dernier, nous avons adressé un autre courrier au département dans lequel nous marquons notre opposition catégorique sur l’harmonisation des frais d’inscription et de réinscription. Nous avons donc été surpris le 30 Août de voir une note indiquant que les frais d’inscription et de réinscription sont désormais de 100 000 et 150 000 francs guinéens. Ce qui nous a surpris et même sidérés, c’est le fait que dans le même circulaire il a été dit que tout ceci a été fait en concertation avec l’AFEP-GUI que nous sommes », indique-t-il.

Poursuivant, il a dit ceci : « L’année scolaire ne se planifie pas en un mois de l’ouverture des classes. Donc cette note circulaire est tardive, il y’a des écoles qui, à la fermeture ont déjà établi des fiches de renseignements, les fiches de renseignements qui accompagnent les résultats des enfants pour que les parents se planifient pour l’année suivante. Il y a des parents qui ont déjà fini de faire l’inscription et la réinscription de leurs enfants, la note tombe, ces parents reviennent comment nous allons faire ? », s’interroge-t-il.

Enfin, il invite le ministère Guillaum Hawing de revenir sur sa décision, de l’harmonisation des frais d’inscription et de réinscription, prise le 30 Août dernier.
Aboubacar M’mah Camara



Journaliste - Conakry -Guinée Tel : 224 669 49 32 51


Commentaires

http-guineedirectinfos-com