BEPC 2022 : voici le bilan de la commune de Matoto

203

Le Brevet d’Etude de Premier Cycle (BEPC) session 2022 a pris fin le mercredi, 15 juin sur tout le territoire national guinéen. A la fin de cet examen, le Directeur Communal de l’éducation par intérim de Matoto (DCE) a dressé le bilan dans sa commune. C’était lors d’un entretien accordé ce jeudi 16 juin 2022 à un groupe de journalistes.
Dans son intervention, Sékou Kaba se réjouit du déroulement du BEPC et estime que tout s’est bien déroulé. « A Matoto, c’est une satisfaction à tous les niveaux. Vous n’êtes pas sans le savoir que les examens, nous sommes en guerre contre les fraudeurs. Il faut les démasquer et ils ont été démasqués. Globalement, la DCE de Matoto a enregistré quelques anomalies mais qui ont été corrigées après. Parce que les fraudeurs ont été pris, les surveillant qui les surveillaient ont été pris et ils ont été mis à la disposition de la Gendarmerie et au moment où je vous parle, ils sont au niveau de la justice. C’est pour vous dire que le Ministre Guillaume Hawing tient à crédibiliser les examens nationaux en République de Guinée ».
Poursuivant, il signale que 3 candidats et 4 surveillants ont été éliminés y compris 2 chefs de centre remplacés pour des cas de fraude, ensuite mis à la disposition de la justice. « Vous savez, les fraudeurs sont très dangereux, le candidat qui est inscrit mais qui est absent, les chefs d’établissement, les encadreurs donnent les références à celui qui n’a jamais été inscrit, donc voilà ce qu’on a dépisté. D’abord, ils ont été remercié et mis à la disposition de la justice. Au collège Saifoulaye, il y a 3 candidats qu’on a pris avec les téléphones, ils ont été fraudés et mis à la disposition du commissariat central de Gbessia, ces 3 candidats étaient surveillés par 4 surveillants et ces surveillants ont été également auditionnés au commissariat central de Gbessia. Au centre Michel Obama il y a également 2 surveillants qui ont été éliminés, le chef de centre a été également remplacé. Au centre Yaguine et Fodé, le chef de centre a été également remplacé. Donc voilà, c’est pour vous dire que nous sommes en guerre contre les fraudeurs à tous les niveaux ».
Pour ne pas que ces genres de choses se répètent au Baccalauréat, il lance un message aux délégués des centres. « Je viens de tenir la réunion avec les délégués, chacun en ce qui le concerne doit observer de façon stricte les règlements généraux des examens. Si c’est règlements sont appliqués, l’examen du baccalauréat se passera dans les meilleures conditions. Et j’ose de vous le dire sans risque de me tromper que le baccalauréat se passera très bien à Matoto parce que les dispositifs sont là ».
Aboubacar M’mah Camara



Guinée Nondi, tout ce qui est information de qualité est notre


Commentaires

http-guineedirectinfos-com