Guinée : Des données statistiques 2021-2025 validées

187

Les cadres de l’institut national de la statistique et ses partenaires techniques ont validé le document élaboré sur la nouvelle stratégie nationale des données statistiques 2021-2025. C’était ce vendredi, 20 mai 2022 lors d’un atelier organisé à Conakry.

Dans son intervention, Makan Doumbouya, Directeur général de l’institut national de la statistique a indiqué que cette nouvelle stratégie vise à doter la Guinée d’un système statistique stable, fiable, cohérent, bien coordonné et apte à répondre aux besoins de l’ensemble des utilisateurs. « Dans le contexte actuel, il est extrêmement important de doter de notre pays, une statistique qui permet de concevoir, de mettre en œuvre et d’évaluer les politiques publiques de notre pays ».

Selon lui, l’INS est engagé à produire et à mettre à la disposition des autorités des statistiques fiables à temps opportun pour les aider à prendre des décisions et à mettre en œuvre des politiques publiques pour l’intérêt de la Guinée.

Pour sa part, Mamadou Sarifou Diao Diallo, économiste national au programme des nations unies pour le développement PNUD, a fait savoir que cette nouvelle stratégie est un instrument de coordination de l’ensemble des interventions du gouvernement, des partenaires techniques et financiers pour développer le système statistique national.

« C’est un système statistique national qui a de nombreux défis, mais la particularité de cette nouvelle stratégie c’est qu’elle met en avant les réformes nécessaires au développement à la fois des capacités institutionnelles et humaines du système statistique national pour pouvoir produire des données statistiques fiables qui vont aider au suivi et évaluation de la mise en œuvre des politiques de développement y compris les objectifs de développement durable auquel a souscrit pour 2030. 

Donc nous en tant que partenaire du système statistique national du PNUD, nous, nous envisageons d’accompagner l’institut national de la statistique pour mobiliser l’ensemble des ressources nécessaires à la mise en œuvre de cette nouvelle stratégie ». 

Pour terminer, il a dit ceci : « Nous restons du côté de l’INS pour vraiment accompagner la production de l’ensemble des projets de documents techniques pour aider à mobiliser les ressources nécessaires à la mise en œuvre de la stratégie parce qu’il ne sert à rien de produire la stratégie si dernière il n’y a pas de ressources financières et humaines ».

Aboubacar M’mah Camara



Toronto, Ontario, Canada


Commentaires

http-guineedirectinfos-com