France: Emmanuel Macron réélu pour un nouveau quinquennat avec 58 % des voix

191

A l’issue du second tour de l’élection présidentielle française, le président sortant Emmanuel Macron a été réélu avec 58,54 % des voix devant la candidate du Rassemblement National Marine Le Pen avec 41 %.
Cinq ans après leur premier duel, Emmanuel Macron a une nouvelle fois remporté la bataille devant la candidate du Rassemblement National Marine Le Pen qui a obtenu 41,45%. cependant, il faut noter que, l’écart entre les deux protagonistes s’est considérablement réduit: de 30 points en 2017, il n’était que de 17 points hier soir.
A la fin de cette compétition électorale, plusieurs enseignement peuvent être retenus.
Le premier enseignement est marqué par un tournant historique de l’histoire politique de la France. celui-ci s’explique le fait que le président sortant Emmanuel Macron est rentré dans l’histoire politique de son pays en devenant le premier président réélu hors période de cohabitations depuis 1962 c’est à dire l’adoption du suffrage universel direct
le second enseignement est la percée de l’extrême droite, marquée par le un score historique obtenu par un parti d’extrême droite. D’ailleurs la candidate malheureuse Marine Le Pen a salué hier cette grande victoire. Depuis son QG de XVe arrondissement de Paris, Marine Le Pen a parlé de « score historique » pour qualifier cette percée remarquable de son parti.
Cette percée est aussi révélatrice d’une grande fracture de la société française de ces cinq dernières années. Une fracture que le président réélu a reconnu hier lors de son discours sur le Champs de Mars et a promis de changer sa façon de gouverner en tenant compte des aspirations légitimes du peuple. « Je sais ce que je vous dois…Les années à venir ne seront pas faciles mais seront historiques…une belle victoire, C’est le début d’une nouvelle ère, avec aussi beaucoup de gravité. » a-t-il déclaré
En fin, cette élection a été marquée aussi par un taux d’abstention très élevé pour une élection du premier degré. Plus de 28 % des électeurs ont boudé les urnes. Autrement dit, Près de 3 électeurs sur 10 se sont abstenus lors de cette compétition électorale. Cela représente une hausse de 2,8 points par rapport aux élections de 2017.
En Fin, le train d’un nouveau quinquennat a démarré hier pour les français et Emmanuel Macron sera le Commandant de bord. Conduira-t-il à bon port le peuple français lors de ce voyage ? l’avenir nous édifiera.
Par Sonny Camara



Administrateur Général


Commentaires

http-guineedirectinfos-com