« Qu’est-ce qui a empêché « Alpha Condé » de jouer le rôle de Mandela ? » S’interroge Sekou Koundouno

307

Lors de la visite du Président de la RDC en Guinée, Alpha Condé aurait déclaré, selon un journal de la place, qu’il  considère Félix Tshisekedi comme son fils parce qu’il était très lié à son père ( Étienne Tshisekedi). Il ajoute qu’il a voulu que lui, Katumbi et MBemba travaillent ensemble pour le bonheur du Congo. Il affirme enfin que le père de l’actuel président de la RDC a été un symbole et qu’ils ont voulu (lui et qui?) qu’Étienne Tshisekedi joue le rôle de Mandela c’est-à-dire qu’il fasse un mandat, qu’il crée une  » situation démocratique » et qu’il mette de l’ordre au Congo.

Quand Alpha Condé parle, on se demande s’il s’entend parler ou s’il est maître de lui-même en parlant. Comment Alpha Condé peut demander à un opposant de faire un seul mandat pour créer une « situation démocratique » et mettre de l’ordre dans son pays alors qu’il en a été incapable lui-même ?. Il affirme que pour Étienne Tshisekedi, c’est Dieu qui ne l’a pas voulu puisqu’il est mort sans avoir pu accéder au pouvoir. Mais lui, Alpha Condé, après ses fameuses quarante années de lutte, il a été porté au pouvoir. Qu’est-ce qui l’a empêché de faire un seul mandat, de  » créer une situation démocratique», de mettre de l’ordre en Guinée avant de se retirer ?.

Il a voulu que les acteurs politiques congolais travaillent ensemble dans leur pays alors que dans son propre pays, il crée un chaos démocratique, emprisonne ses opposants et rétrécit l’espace des libertés.

Qu’est-ce qui l’a empêché lui de jouer le rôle de Mandela ?

Il faut être Alpha Condé pour tenir des discours aussi vides de sens et insipides. Au lieu de souhaiter qu’ Étienne Tshisekedi soit le « Mandela » de la RDC, pourquoi lui il n’a pas cherché à être le  » Mandela » puisqu’il l’avait promis et qu’il en a eu mille fois l’occasion. En réalité, ces discours prouvent tout simplement qu’Alpha Condé manque de respect pour les Guinéens et se moque de leur intelligence. Mais il fait en même temps le constat de son propre échec. Quelle tristesse, quelle fin pour un homme qui a voulu donner de lui l’image d’un combattant de la liberté et de la démocratie !

SEKOU KOUNDOUNO RESPONSABLE DES STRATÉGIES ET PLANIFICATION DU FNDC.



Guinée Nondi, tout ce qui est information de qualité est notre


Commentaires

http-guineedirectinfos-com