Entretien : Boubacar Sanso Barry, meilleur journaliste de la presse en ligne (Médias Awards Guinée)

1375

 Lors de la célébration de la première édition  de  Medias Awards Guinée, une cérémonie qui récompense les professionnels de médias, Boubacar Senso Barry  a reçu le Prix du meilleur journaliste de la presse en ligne. Cette distinction est une récompense d’un travail de longue haleine mené par Senso et son équipe  à travers le site le Djely. Malgré son handicap, Senso a franchi les paliers un par un pour se frayer un chemin et être parmi les meilleurs. Aujourd’hui, ce professionnel de média est une source d’inspiration pour ses confrères et toutes les personnes à mobilités réduites.

Après cette distinction, notre rédaction est allée à sa rencontre pour recueillir ses premiers sentiments

 Guinée Nondi  Bonjour monsieur Barry

 Senso Barry : Bonjour Guinée Nondi

 Avant de commencer, pouvez-vous-vous présenter à nos milliers de lecteurs ?

Je suis Boubacar Sanso Barry, administrateur général  du site le djeli.com.

Vous avez reçu le prix du meilleur journaliste de la presse en ligne  lors des médias Awards récemment quels sont vos sentiments?

Mes sentiments, sont des sentiments de joie,  de fierté et de l’humilité.  C’est un sentiment de joie parce que naturellement, quand ton travail est récompensé, on n’en est pas fâché, on n’en est plutôt joyeux, on n’en est plutôt heureux.

Je suis animé d’un sentiment de fierté, parce que ça vient couronner, sanctionner un travail que l’équipe et moi au compte du site avions abattu depuis toujours. Maintenant, c’est encore un sentiment d’humilité, parce que nous ne voulons pas nous limiter à  ça. Un prix comme celui-ci, c’est une source de défi pour nous,  ça veut dire que, nous avons été  retenu comme travaillant bien,  faisant du bon travail,  et que nous avons l’obligation désormais de nous y maintenir.

Vous êtes journalistes avec une mobilité réduite, qu’est-ce qui vous a poussé à embrasser ce métier ?

Pratiquement, je n’ai jamais envisagé un autre  métier  dans la vie que le journalisme, ça ne m’a jamais traversé l’esprit.

J’essaye,  ce n’est pas toujours évident, mais  j’essaye de ne pas trop ressentir, prendre en compte mon statut de personne handicapée, j’essaye de me considérer comme un journaliste ordinaire, et de faire le travail comme un journaliste ordinaire. Naturellement je sais que, je ne peux pas toujours me déployer sur le terrain comme d’autres peuvent le faire.

 Avez-vous des difficultés dans l’exercice de votre métier, vos débuts ont-ils été faciles ?

Je ne dirai pas que ça été facile,  mais,  puisque je fais le métier avec la passion, j’ai tendance, à minimiser les difficultés,  les obstacles qui se dressent sur ma route.

Avez-vous des projets pour l’avenir?

Aujourd’hui,  notre projet essentiel est la mise en place d’une nouvelle chaîne de télévision, parce que vous savez avec le site,  nous sommes passés au groupe,  le  Djély médias groupe. Donc, le projet c’est de faire exister cette télé sur l’espace médiatique guinéen comme nous  l’avons fait  avec le  site.

Votre dernier mot

Je vous remercie et je remercie vos lecteurs,  dire qu’à la  limite on ne travaille pas nécessairement pour obtenir des prix,  on travaille simplement pour faire plaisir et honorer la confiance que les lecteurs placent en nous. Maintenant si à la suite de ça,  le travail est récompensé,  ce n’est qu’un bonus que nous prenons  avec joie. Merci à toute l’équipe de Guinée Nondi

Un entretien réalisé par Hanny Diallo



Avatar

Guinée Nondi, tout ce qui est information de qualité est notre


Commentaires

http-guineedirectinfos-com