Éducation-Kankan : Des élèves sèchent les cours au profit des lieux de loisirs…

1113

La situation devient de plus en plus inquiétante. Au moment où certains sont en situation de classe, d’autres élèves de la commune urbaine de Kankan, sèchent les cours au profit des lieux de loisirs, notamment en pleine  heures des cours les élèves retardataires et d’autres qui ont le dégoût

Dans bien des cas, ces élèves viennent des lycées 3 avril, Almamy Samory Touré, Marien N’gouaby, Morifindjan Diabaté, et autres écoles privées en l’occurrence le Groupe scolaire privé 2MS, Lackmane et Cosnak. Ces eleves boudent les classes pour  les différents lieux de loisirs de la ville, tels que des Bars café, piscines, des restaurants…

Visiblement très insouciants, ces élèves viennent notamment pour célébrer des anniversaires aux heures de cours, ils se prennent en photos, causent de tout et de rien et font des promenades à moto etc.

Rencontré Par notre correspondant, un élève explique ce qui les pousse à abandonner les cours profil des lieux de loisirs.

« Nous venons dans les lieux de loisirs des fois, c’est à cause du manque de place dans notre école. Quand on vient en retard, les salles sont remplies donc on préfère rester ici pour ne pas vite rentrer à la maison ou à 10 heures je me retourne en classe poursuivre les cours. Mais aussi il y’a des professeurs qui nous fatiguent. On préfère rester pour ne pas participer leurs cours » A dit, L.K.

Cependant chez les élèves des écoles privées, c’est le contraire et ce n’est pas liés au manque de place.

« Je ne rentre en classe à l’heure-là, c’est simple parce que d’abord il y’a un professeur que je n’aime pas sa tête, donc ce n’est pas la peine que je rentre en classe. Mais également  on nous vide à cause de la tenue, qu’ils trouvent trop serré parfois. Donc pour ne pas avoir des problèmes  à l’école, nous partons dans les lieux de loisirs pour tuer le temps avec des amis » A expliqué un élève d’une école privée de la place.

Cette situation est dénoncée par certains parents d’élèves, C’est le cas d’Ismaël Kaba.

« Chaque fois, nous voyons des élèves qui se baladent dans les rues au moment des cours, du lundi au samedi en plein cours ils sont partout, à consommer du jus dans des lieux de loisirs. Il est temps que l’autorité éducative se lève. Sinon l’éducation à Kankan commence à prendre une autre forme et le niveau des élèves est faible déjà» dénonce-t-il.

À rappeler qu’aucune action concrète n’a été entreprise par les autorités éducatives  de Kankan pour freiner cette problématique qui continue d’affecter les écoles à Nabaya.

Facely Sanoh



Avatar

Guinée Nondi, tout ce qui est information de qualité est notre


Commentaires

http-guineedirectinfos-com