Le quartier Sangoyah dans le noir : voici le cri de cœur d’une mère de famille

224

La problématique de la desserte du courant électrique devient de plus en plus inquiétante à Conakry. Depuis plusieurs semaines, plusieurs quartiers de la capitale sont plongés dans le noir total  faute de courant. C’est le cas de Sangoyah dans Matoto. Depuis plus de deux semaines le quartier Sangoyah deuxième porte dans la commune de Matoto est dans le noir. Malgré les manifestations de certains citoyens, le problème reste toujours sans solution.

Inquiétée par cette situation,  Fatoumata Bangoura, mère de cinq enfants se confie à notre rédaction.  » Nous vivons dans une situation très difficile.  Cela fait deux semaines jour pour jour que notre quartier est privé de courant électrique. Ce manque de courant joue énormément sur moi. C’est à travers mon petit commerce de «  jus de bissap », de l’eau minérale que je parviens à assurer la dépense familiale. J’ai cinq enfants à nourrir,  mon mari ne travaille pas, et tous mes enfants sont à l’école et c’est à partir de ce commerce que je paye leur scolarité. Donc je demande au ministre de l’énergie de nous aider.  Trouver un transformateur à l’EDG pour un quartier n’est pas une montagne à déplacer ».

À rappeler que des jeunes ont manifesté la semaine dernière pour le retour du courant, mais jusqu’à présent aucune suite favorable.



Avatar

Journaliste - Conakry -Guinée Tel : 224 669 49 32 51


Commentaires

http-guineedirectinfos-com