Scrutin du 18 octobre : Dr Dansa Kourouma explique tout sur la mission d’observation de la société civile guinéenne

114

Dans le cadre de l’élection présidentielle du 18 octobre 2020, la société civile guinéenne a mis en place une plateforme dénommée, regard du peuple (RDP). Son objectif est de contribuer à la transparence, à la crédibilité et à l’acceptation des résultats du scrutin.

Le président du Conseil National des Organisations de la Société Civile Guinéenne (CNOSCG), Dr Dansa Kourouma a expliqué de long en large le rôle de cette plateforme dans ce processus électoral. C’était ce samedi 17 octobre 2020 à l’hôtel ONOMO.
« L’objectif de la mission d’observation de toute la société civile guinéenne est de contribuer à la transparence à la crédibilité et à l’acceptation des résultat. La transparence veut dire quoi ? c’est de mettre en place une plateforme qui permet à nos observateurs de remonter les résultats en temps réels dans les bureaux de vote, analyser ces résultats et tous les incidents qui sont déroulés pendant les élections , et analyser leur incidence sur la crédibilité globale du processus électoral.

C’est le travail qu’on s’est fixé de faire le 18 octobre prochain. Nous allons avoir 10 000 observateurs, quarante agents d’appel, trois chambres.
Une chambre technique qui est composée des agents d’appel, des informaticiens, qui vont centraliser les données.
La chambre d’analyse qui est composée de six experts dont deux électoraux, un sur les questions de conflits, un sur le genre, un sur la violence et un spécialiste en communication. Elle va interpréter les résultats en tenant compte des dispositifs du code électoral et de la bonne conduite en matière d’organisation des élections.

La chambre politique qui est composée d’une dizaine de personnalités dont les membres du bureau national du CNOSCG, les personnalités choisis dans la taxe-force. Elle va consister à analyser et valider les données qui ont été traitées par la chambre d’analyse et sortir des déclarations.
Il aura quatre déclarations pendant ce processus d’observation. La première sera rendue publique demain en 11 heures. Elle va porter sur les conditions d’ouverture des bureaux de vote et le démarrage des opérations de vote. L’objectif de cette déclaration, c’est de dire le niveau de préparation technique de la CENI et la prédisposition des acteurs et les membres du bureau de vote à organiser un scrutin transparent dans la sérénité.
La deuxième interviendra à 18 heures, elle portera sur la fermeture des bureaux de vote, ou nous allons commencer à calculer le taux de participation. La troisième déclaration interviendra le lundi à 16 heures, ça portera sur le déroulement global des opérations de vote …….».
.
Aboubacar M’mah Camara



Avatar

Journaliste - Conakry -Guinée Tel : 224 669 49 32 51


Commentaires

http-guineedirectinfos-com