Le Président Alpha Condé a renié son serment d’être le Mandela de la Guinée pour revêtir les habits de Mugabé (Bah Oury)

222

Alpha Condé a été désigné hier par son parti comme candidat aux prochaines élections présidentielles lors d’un congrès au palais du peuple. Cette désignation, permet au président sortant de briguer un troisième mandat qui constitue une grave violation de la constitution qui limite le mandat à deux et non renouvelable.

Pour l’ancien ministre et président de L’UDRG, dans une série de tweets a fustigé cette attitude du président Alpha Condé. Pour lui, à travers cette candidature, le président Alpha Condé n’a pas compris que le temps du changement est venu.

Il s’est exprimé ainsi

« La candidature quasi-officielle pour un troisième mandat de M. Alpha Condé en dépit de la limitation constitutionnelle à 2 mandats, plonge encore davantage la Guinée dans une logique aventureuse et dangereuse pour la stabilité de la Guinée et de la sous-région » a-t-il-déclaré avant d’ajouter « Cette situation déplorable au regard des luttes démocratiques antérieures jalonnées de tragiques répression est un recul pour la Guinée. Le Président A. Condé a renié son serment d’être le Mandela de la Guinée pour revêtir les habits de Mugabé. En agissant ainsi il renie son passé »

Pour terminer, Bah Oury estime qu’Alpha Condé est resté sourd aux appels de sagesse

« Le Président A Condé n’a pas compris que le temps du changement est venu. Il a préféré l’immobilisme politique et les répressions aux mesures de réformes économiques et de construction de l’unité et de la réconciliation nationales. Il est resté  sourd face aux appels de sagesse » a-t-il conclu



Sonny CAMARA

Administrateur Général


Commentaires

http-guineedirectinfos-com