Kankan : Les jeunes grognards aux autorités « Nous ne sommes plus dans une phase de promesse, on est très déçus et on veut le concret »

215

La lutte des jeunes pour l’électrification de la haute guinée, est loin de connaître son épilogue. Le porte parole et le président du mouvement citoyen qui réclame une meilleure desserte électrique de la région notamment l’installation d’un barrage hydroélectrique ont décidé de projeter leur manifestation de revendication dans un bref délai si rien n’est fait.

Après la visite sur le site du micro-barrage de Kogbedou, le préfet de Kankan, Amara Lamine Soumah, affirme que l’espoir doit être permis.

« Le président de la république a déjà agréé pour le redémarrage des travaux de construction de ce micro barrage Kogbedou, donc l’espoir doit etre permis, il a dit qu’il s’engage à faire le barrage de Kogbedou, c’est la raison pour la quelle le président a envoyé un messager crédible qui est Dr Mohamed Diané auprès de la notabilité pour dire la volonté de la population de Kankan. » A-t-il dit.

Par contre, au retour de cette visite, les jeunes manifestants se disent déçus et affirment qu’ils sont plus dans une phase de promesse et c’est le concret qu’ils attendent.

Mamoudou Kaba, en est le porte parole du mouvement citoyen pour électrifications de la Haute guinée.

« Au retour de cette visite à Kogbedou, je vous assure que, le constat est vraiment amère et c’est déplorable. On n’a dépassé déjà la phase de la promesse. Si nous n’avons pas une réponse claire par rapport à l’exécution du barrage, nous n’allons pas tarder à descendre dans la rue. Nous exigeons le démarrage des travaux sur le site, ça c’est avant les périodes électorales, sinon il n’aura pas de mouvement politique en Haute-Guinée. » A-t-il noté.



Avatar

Journaliste, correspondant à Kankan, Guinée


Commentaires

http-guineedirectinfos-com