L’international Camerounais Alex Song parle de ses débuts à Arsenal et son rapport à l’argent

307

L’ancien milieu des gunners  a raconté son arrivée à Arsenal, à 17 ans, et le transfert qui a changé sa vie vers Barcelone.

Aujourd’hui licencié  par son club depuis mi-mars pour avoir refusé le chômage partiel imposé aux joueurs à cause du Covid-19, l’international Cameroun Alex Song est revenu sur les débuts de sa carrière. Dans un live avec son compatriote de la NBA Pascal Siakan, il raconte les débuts difficiles dans la gestion de ses revenus, et surtout le transfert qui a changé sa vie

Il s’est exprimé ainsi :

 «Je suis arrivé à 17 ans, je ne pouvais pas encore conduire. Je suis passé de 4000 à 15’000 euros. Je suis devenu bête, se marre le milieu de terrain défensif. Je vivais seul. J’arrive au camp d’entraînement et je vois la voiture du King (ndlr: Thierry Henry, son coéquipier alors), une Lincoln Navigator. Je voulais la même voiture, Mais j’habitais à deux heures du camp d’entraînement et cette voiture américaine consommait beaucoup trop d’essence, et Mon frigo se vidait vite. Ce n’était pas de mon niveau, j’ai changé pour une Toyota… j’ai dit je veux une Toyota, l’autre n’est pas de mon niveau…» a-t-il déclaré : Il précise qu’il avait du mal à économiser malgré qu’il gagnait bien sa vie, jusqu’à ce qu’il reçoive le coup de fil du directeur sportif du FC Barcelone. Un coup de file qui véritablement changé sa vie et rapport à l’argent

Le directeur sportif m’a appelé et m’a dit que je n’allais pas souvent jouer, mais quand les détails, je ne pouvais pas refuser

«J’ai fait 8 ans à Arsenal. Les trois dernières années, je gagnais bien ma vie. Je mangeais bien, j’avais pris un crédit pour une maison, je partais en vacances. Mais je n’ai jamais économisé 100’000 livres. Après 8 ans, quand je suis parti, je n’avais même pas cette somme sur mon compte. Alors que je gagnais assez d’argent! Je vivais une vie où tout était facile (…) J’allais au shopping center, je m’achetais des habits, je faisais des voyages. Mais c’est quand je suis arrivé à Barcelone que ma vie a changé. J’étais millionnaire sur le papier mais je voulais le voir sur mon compte (rires).»

Pendant le mercato d’été 2012, Song débarque  en Espagne direction Barcelone, en sachant qu’il ne jouera pas assez.  «La vérité, c’est que je ne voulais pas quitter Arsenal, c’était chez moi. Même si des fois je ne m’entraînais pas, je savais que j’allais jouer en Angleterre. Mais à un moment donné, le football, c’est mon travail (…) Je devais assurer mon avenir et celui de ma famille. Ma femme m’a dit ‘tu es sûr que tu vas aimer Barcelone?’ J’ai dit ‘c’est pas grave’ (…) Le directeur sportif m’a appelé et m’a dit que je n’allais pas jouer mais je m’en fichais (…) J’étais millionnaire.»

Avec 20 minutes

https://www.facebook.com/charlytchatch/videos/643501909565216/


Avatar

Guinée Nondi, tout ce qui est information de qualité est notre


Commentaires

http-guineedirectinfos-com