Kankan : À cause de l’interdiction des importations, une pénurie de viande sévit sur les marchés de la commune urbaine

141

Une crise de viande sévit en ce moment sur le marché à Kankan. Selon de nombreux  commerçants rencontrés ce samedi 29 février 2020, elle s’explique par un recul du niveau de ravitaillement de la boucherie en bétail, conséquence de la décision des autorités nationales, qui ont interdit jusqu’à nouvel ordre, l’importation de produits par la voie terrestre.

Selon Gallée Camara commerçante de viande au marché central Dibida, certes il y a du bétail sur place, mais il semblerait que les prix ne soient pas abordables.

« Les bœufs d’ici sont chers. Avec eux on ne gagne rien et pourtant on ne peut pas vendre à perte. Nos ravitailleurs rentrent chaque fois en brousse pour en chercher, mais ils ne gagnent pas. Également, la situation est devenue difficile pour nous même». 

Nous a-t-elle expliqué avant que son confrère Amadou Barry tablier à la boucherie de Kankan, ne renchérisse en ces termes : 

« La rareté de la viande est aussi liée au fait qu’en période de saison sèche, on ne  gagne pas les bœufs à bon prix et nous ne voulons pas faire d’augmentation au niveau du prix sur le marché 30.000fg par kilo. Les bœufs qui venaient du Mali ne viennent plus. Pourtant ce sont eux  qui augmentaient la quantité de viande sur le marché ».

A noter qu’en attendant que cette pénurie de viande ne s’estompe, les inconditionnels de protéine à Kankan, sont forcés de se plier à un nouveau régime alimentaire, beaucoup ont déjà commencé à faire avec le poisson.

Facely Sanoh, correspondant de Guinée Nondi à Kankan



Guinée Nondi

Guinée Nondi, tout ce qui est information de qualité est notre


Commentaires

http-guineedirectinfos-com