Agression de leurs militants en Haute-Guinée : le PADES affirme qu’il ne cédera pas à l’intimidation

825

Récemment, les militants du parti des démocrates pour l’espoir(PADES)  ont été agressés  à kankan et à kouroussa. Face à cette situation, les responsables de cette formation politique affirment qu’ils ne céderont pas à l’intimidation du RPG-Arc-en-ciel. Ils l’ont avoué ce  Samedi 4 mai 2019 à travers leur coordinateur national au cours de leur assemblée générale tenue à Conakry.

Dans son explication, Mohamed Lamine Kaba, coordinateur national des affaires administratives du PADES a rappelé que leur siège a été agressé par des loubards qui sont venus détruire les biens.  «La seule raison, c’est parce que nous nous opposons à toute modification de la constitution. C’est très important de résister à ses intimidations. On ne cédera pas aux intimidations », a-t-il déclaré.

Selon lui, lorsqu’il s’agit du pouvoir et de la mouvance, les manifestations pour le changement de la constitution sont accompagnées, soutenues, financées par le fonds public. « Lorsqu’il s’agit de dire que cela est mauvais, ils envoient des loubards voir les forces de l’ordre pour violenter les manifestants. La manifestation, la liberté d’expression et la défense de la constitution sont des droits constitutionnels», dit-il.

Pour finir, il a invité les militants et sympathisants du parti des démocrates pour l’espoir (PADES) à réinsérer les rangs et de ne pas céder à aucune forme d’intimidation.



Journaliste - Conakry -Guinée Tel : 224 669 49 32 51


Commentaires

http-guineedirectinfos-com