Société : Aboubacar Soumah au gouvernement : « aucun point de cet accord n’a été respecté »

1674

Retard accusé sur l’application du  protocole d’accord signé récemment entre le Gouvernement guinéen et le Syndicat Libre des Enseignements et Chercheurs de Guinée (SLECG), le camarade Aboubacar soumah attire l’attention du peuple de Guinée. Il l’a fait savoir ce mardi, 05 mars 2019 dans une radio de la place.

Selon Aboubacar soumah, secrétaire général du SLECG, jusqu’à date, aucun point de cet accord entre le gouvernement et le SLECG n’a été respecté. « On nous a fait comprendre que, le premier ministre n’était pas là ».

Concernant l’enseignement supérieur, le premier responsable du SLECG révèle que le ministre  Abdoulaye Yero Baldé ne veut pas du attendre l’application  de ce point. « On dirait qu’il n’est pas le ministre de la république », a-t-il dénoncé.

Parlant le ministère de l’éducation  nationale  et de l’alphabétisation, il a précisé que les DPE du SLECG qui ont été affectés jusqu’aux  confins de Kankan, ne sont pas rétablis  dans leurs fonctions.

Il a enfin, interpelé aux autorités guinéennes  pour l’application de cet accord, sinon, le SLECG risque de lancer une nouvelle grève. « Si le gouvernement ne fait pas face à cela, on est obligé de revenir sur la grève, » menace-t-il.

A noter qu’une commission est déjà mise en place pour recenser le personnel enseignant sur toute l’étendu du territoire nationale dans les prochains jours.A



Journaliste - Conakry -Guinée Tel : 224 669 49 32 51


Commentaires

http-guineedirectinfos-com