Abdouramane Sanoh à Alpha Condé : « s’il veut le 3ème mandat c’est ne pas ici, c’est à ailleurs »

116

Comme prévue, le front national pour la défense de la constitution (FNDC) a organisé ce mardi 10 décembre 2019, sa 6ème marche pacifique sur l’auto route Fidel Castro jusqu’à esplanade du stade de 28 septembre en passant par Hambdalaye. Après plus de 4 heures de marche, les leaders du Front ont tout à tour pris la parole pour expliquer aux citoyens les raisons de leur combat.

 Parmi eux, figure le coordinateur national de cette organisation citoyenne, Abdouramane Sanoh sorti de prison il y a une semaine.

Dans son intervention, le coordinateur national du FNDC a d’abord  remercié le peuple de Guinée pour cette autre mobilisation dans le  but de barrer la route aux promoteurs d’un 3ème mandat. Il a ensuite rendu un vibrant hommage aux personnes tuées lors des manifestations du FNDC.

Selon lui, ce n’est pas  le président Alpha Condé qui est habilité  à la place du peuple  de choisir un nouveau président en 2020. « Ce n’est pas  Alpha Condé qui est le peuple, ce n’est  pas à lui de laisser le pouvoir à qui il veut, le pouvoir guinéen n’est pas  privé », déclare-t-il.

Poursuivant,  il a promis qu’il n’aura plus de deux mandats pour aucun président et plus jamais ici en Guinée.  « Alpha condé n’a plus de légitimité dans ce pays, il n’a que la légalité que nous respectons jusqu’au 20 décembre 2020, pas une seconde de plus.  Le 21 décembre 2020, on fera l’investiture du nouveau président que nous souhaitons, élu démocratiquement dans la préférence et dans la paix », précise-t-il.

Pour finir, le coordinateur national a dit ceci. « Il a le choix entre deux portes, la grande porte que nous, ses amis, nous sommes en train de lui montrer  et qui lui permettra de rester dans l’histoire de la bonne façon,  et la petite porte qui va lui permettre de voir  le chemin de Blaise Compaoré », conclut-il.



Avatar

Journaliste - Conakry -Guinée Tel : 224 669 49 32 51


Commentaires

http-guineedirectinfos-com