Guinée :  vers l’intégration  des enseignants contractuels à la fonction publique 

1311

Le vendredi 13 octobre 2023 au ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation s’est tenue une rencontre d’échange entre le ministre Mory Condé et quelques enseignants du syndicat national de l’éducation.

L’objectif était de faire des négociations en vue d’une paie dans un bref délai par le gouvernement de leur arriérés de salaire mais aussi exiger à ce qu’ils soient intégrés à la fonction publique.

Au sortir de ces négociations, Mory Condé dira « Maintenant nous avons engagé des discussions avec le syndicat national de l’éducation autour du paiement des arriérés de ces enseignants contractuels mais également autour de l’exigence faisant de leur recrutement à la fonction publique comme une obligation par l’État. 

Et je pense que les centrales syndicales étant en négociation avec le gouvernement certaines questions relatives à ces contractuels avaient déjà été débattues.  Maintenant il est revenu à la coordination nationale des enseignants contractuels de proposer au nom d’un certain acte de patriotisme mais aussi d’engagement pour le système éducatif et aussi pour une question de carrière de minimiser la question liée à la paie de leur arriérés de salaire mais d’amener le gouvernement à accepter leur engagement à la fonction publique», a-t-il précisé.

De poursuivre, le ministre Mory Condé rappelle que : « Pendant les vacances le gouvernement a engagé un programme d’authentification des diplômes de ces jeunes qui ont enseigné durant un an au niveau des concessions scolaires. Nous avons reçu la quasi-totalité de ces enseignants contractuels répartis en trois lots notamment ceux qui sont sortis des Écoles Nationales des Instituteurs, ENI, ceux là qui ont fait l’Institut Supérieur des Sciences de l’Education Guinéenne, ISSEG et ceux là qui sont sortis des Universités et qui ont enseigné durant cinq ans mais qui n’ont pas fréquenté un établissement spécialisé dans l’enseignement. 

Donc les diplômes des ces trois lots ont été authentifiés à date».

De conclure, le locataire du ministère guinéen de l’Administration du Territoire demande à ce que les enseignants contractuels avec les différents syndicats de l’éducation se retrouvent dans les jours à venir pour matérialiser leur engagement afin qu’à l’issue du prochain conseil des ministres ou le PM présentera la position du gouvernement pour signer un protocole final visant à envoyer ces contractuels dans les concessions scolaires.

Aboubacar M’mah Camara



Toronto, Ontario, Canada