« Sow Bailo était un homme d’une extrême simplicité et très proche du peuple » Par Khalil Kaba

531

C’est avec une grande tristesse que j’ai appris le décès de l’ambassadeur du l’humour guinéen Sow Bailo.
La Guinée perd aujourd’hui un artiste talentueux qui a su de tout au long de sa carrière, par un jeu de scène unique, une maîtrise des improvisations, dépeindre la société guinéenne.
Sow Bailo était un homme d’une extrême simplicité et très proche du peuple. Il n’était pas rare de le croiser au centre ville au milieu des quidams entrain de donner la joie et de la force.
L’on retiendra simplement de Sow Bailo qu’il était un humoriste perfectionniste, ses œuvres laissées à la postérité constituant des bréviaires dont on peut se servir aujourd’hui, pour lire l’histoire de nos sociétés, comprendre les mœurs d’une société à l’affûtage de modèles et perdue dans certaines représentations.
Je m’attends désormais que l’icône qu’il fut soit pérennisée. Lui qui a été l’inspirateur d’une dizaine d’humoristes guinéens et africains. Un prix en sa mémoire lors de multiples cérémonies culturelles de récompense organisées chaque année dans notre pays serait déjà une belle reconnaissance.
Repose en paix artiste du peuple. Tu as vécu très utile. Le peuple de Guinée que tu as servi avec passion te restera éternellement redevable.
Khalil KABA



Administrateur Général