Evènement du 28 Septembre: « les homicides volontaires sont imputables à ceux qui les ont commis » précise un avocat

306

Quelle que soit la science des partisans habituels du « dos-à-doïsme » ou l’ingénierie juridique dont ils pourraient faire montre, ils ne trouveront aucune forme de responsabilité des organisateurs de la manifestation du septembre 2009 dans les crimes qui ont été commis ce jour et qui feront l’objet du procès qui va s’ouvrir dans les prochains jours.
Même dans l’hypothèse d’une manifestation interdite, ces crimes ne sauraient être imputables aux organisateurs de la manifestation. Qui l’avait interdite d’ailleurs ? Par quel acte ?
Les homicides volontaires, les viols et les autres infractions retenues, sont imputables à ceux qui les ont commis et à leurs commanditaires.
La responsabilité des organisateurs de ladite manifestation ne pourrait être éventuellement engagée que dans les cas où ils seraient personnellement auteurs, co-auteurs ou complices de faits délictueux.
La déclaration selon laquelle ils ont envoyé des gens à la mort ne veut absolument rien dire dans cette affaire. Et ce serait extrêmement dangereux de s’engager dans cette voie.
Dans ce dossier, une dizaine de personnes poursuivies pour diverses infractions criminelles. Parmi elles, il n’y a aucun des organisateurs de la manifestation.
Il est absolument important de noter que les personnes renvoyées devant la juridiction de jugement sont présumées innocentes jusqu’à ce que leur culpabilité soit définitivement établie à l’issue d’un procès qui garantirait le respect strict des droits de la défense.
Maître Mohamed Traoré



Guinée Nondi, tout ce qui est information de qualité est notre


Commentaires

http-guineedirectinfos-com