Insécurité : Youssouf Kourouma, gorge tranchée, échappe à la mort et se fait voler sa moto

200

L’insécurité on ne cessera jamais d’en parler. Cette fois-ci c’est un jeune homme qui échappe à la mort parce qu’il est détenteur  d’une moto.

Youssouf Kourouma,  fait Taxi moto dans un village de Léro (Bandjoularô), et il y a près de 08 mois que son agresseur le côtoie .Le Mercredi 13 Juillet, Youssouf Kourouma , était loin de se douter de ce qui l’attendait. Sa grande sœur Adama nous relate ce qui s’est passé :  

Mercredi,  le jeune agresseur est venu voir mon petit frère, il lui a dit grand, j’ai ma moto qui est en panne, je voudrais que tu m’accompagne la chercher pour ne pas qu’on me la vole, j’ai payé la pièce de rechange. Mon frère lui a donné son accord sans savoir ce que ce dernier lui réservait. Il avait payé un couteau tranchant et avait même un complice qui les attendait en brousse. Mon jeune frère l’a pris et ils sont partis 》nous explique  t-elle.  

Avant de rajouter :《 Arriver à l’endroit où l’attendait son complice, le jeune Kema a alors pris de court mon frère et à trancher sa gorge, mon frère a alors pris sa main et ils sont tous les 2 tombés. Mon frère malgré le sang l’a giflé et c’est ainsi que son complice est sorti et ils se sont jetés sur lui à 2. Mon frère a eu la vie sauve en faisant semblant d’être mort. Les 2 agresseurs ont pris la moto qui, je le rappelle est neuve et sont partis. Mon frère à alors appelé notre papa pour lui dire qu’on avait volé sa moto. Ce dernier lui a dit on a volé ta moto mais j’espère que tu es en vie. Je l’ai appelé et il m’a dit Ada si tu ne me vois pas c’est que je suis mort》dit-elle.  

A la suite de cet appel, la famille du jeune Youssouf est allé le prendre en brousse pour la ville:《 J’ai appelé une de mes grandes sœurs, cette dernière a pris un véhicule pour aller le chercher pour ensuite le conduire à l’hôpital.  Depuis cet incident nous n’avons pas vu le jeune ici.  Le jeune agresseur fait du moto taxi comme mon jeune frère mais nous ne l’avons plus revus ici. Il a pris la fuite. Nous n’avons pas vu sa famille ici et personne ne sait où le trouver. Mon jeune frère se porte mieux et nous espérons que son agresseur sera retrouvé afin qu’il réponde devant la loi》conclut elle.



Journaliste, Correspondante à Conakry


Commentaires

http-guineedirectinfos-com