Faranah : un vieux de 70 ans tué et découpé en morceaux

385

Selon le site mediaguinee.org, c’est un jeune du nom de Sambou Oularé qui a mis fin à la vie d’un père de famille de 70 ans.

C’est un acte criminel qui s’est produit hier mardi 12 avril 2022 dans le district de Gbènikörö relevant de la sous-préfecture de Bantoun située à 18 kilomètres de Faranah centre.

Le sous-préfet de Bantoun, colonel Sylla Mamadouba explique : « J’étais à la maison aux environs de 14 heures, un citoyen du nom de Bakary Oularé m’a appelé au téléphone pour m’informer qu’un de mes citoyens a été tué. Je me suis immédiatement rendu sur les lieux avec le vice-maire. À notre arrivée, nous avons trouvé que la victime a été tuée à l’aide de la machette. Les traces de machette se voyaient sur sa tête, son bras était complètement coupé en trois morceaux. C’est un vieux du nom de Lamine Oularé âgé 70 ans. La victime était mariée à trois femmes. Après l’acte, le présumé bourreau a voulu s’enfuir mais malheureusement pour lui, la population a pu mettre main sur lui. Il a failli être lynché par la population mais d’autres ont décidé de le mettre à la disposition de la loi. Au moment où je vous parle je l’ai conduit à Faranah où il se trouve à la disposition de la justice. 

Mis aux arrêts, l’accusé Sambou Oularé donne sa part de vérité : « J’étais en brousse au bord de la route et je cherchais à rentrer au village. J’ai vu le vieux sur sa moto, il portait des bois sur la moto. Je l’ai plaidé de m’envoyer avec lui sur sa moto, il a refusé. J’ai tout fait, il n’a pas accepté. Quand il a bougé, j’ai tiré sa moto par derrière il est tombé, j’avais ma machette, je l’ai coupé en morceaux ».

Aboubacar M’mah Camara



Guinée Nondi, tout ce qui est information de qualité est notre


Commentaires

http-guineedirectinfos-com