Guinée-Malawi: « Le souci c’ est le talent des joueurs » l’analyse d’un spécialiste

553

Le talent renvoie ici à la disposition technique pour bien jouer .
Contrairement à ce que j’ ai pu lire ça et là sur la prestation de notre 11 national contre le Malawi – et bien avant lors des prépas face au Rwanda – notamment sur le plan tactique , le Syli ne s’ est pas du tout mal comporté dans ce domaine en particulier .
D’ ailleurs ce choix tactique de Kaba Diawara me paraît celui qui convient le mieux pour cette équipe . Elle pourrait s’ améliorer au fil des matchs .
L’ avantage de cette organisation tactique est de surtout permettre une présence ( surnombre ) dans les deux surfaces pendant les phases offensives et défensives .
Offensivement , en plus des 2 attaquants de surface ( Kanté – Bayo ) , le 3-5-2 mis en place par Kaba , permet aux pistons ( Issiaga et Cissé ) et aux relayeurs ( Naby et Aguibou ) d’ avoir une grosse présence dans la zone adverse quand ils se projettent . Cela offre souvent plusieurs solutions pour le porteur de balle et de possibilités de finir les actions .
Défensivement , avec les 3 axes centraux , le replacement des pistons et de la sentinelle ( Diawara ) devrait toujours créer un surnombre pour la défense par rapport à l’ attaque adverse .
Donc globalement cela a quasiment bien fonctionné . Issiaga et Kané ( puis Cissé ) ont eu une grosse activité qui leur a permis non seulement de se retrouver souvent aux abords de la surface malawite mais aussi de défendre dans leur camp .
Le but de Sylla Issiaga et son match abouti illustrent bien son rôle dans ce match . Et Diawara a été impeccable dans le placement et la couverture de l’ axe .
En gros il n’ y a pas eu de souci physique et tactique .
Alors où était le problème ?
Il était principalement technique . Il l’ a souvent été ces derniers temps . Quand un joueur a des problèmes pour ajuster une passe à 5m , de faire un contrôle orienté qui le prédispose à une bonne passe , de donner le ballon au coéquipier le mieux démarqué , à faire toujours face au jeu et faire les bons appels……des notions qu’ on apprend jamais en sélection , ya un problème et , ça n’ est pas la faute du coach . Le sélectionneur n’ a pas pour rôle d’ apprendre à un professionnel ces notions là . Et malheureusement c’ est le plus grand souci de cette génération de footballeurs que la Guinée dispose . Aucun sélectionneur , par n’ importe quel schéma de jeu ne peut effacer ses lacunes là . Ne disposant pas assez de temps , son travail , en plus de la sélection , consiste à préparer physiquement les joueurs , mettre en place une organisation ( tactique ) et diriger le match . Point .
Cela dit , nous ne devons pas nous surprendre de voir ce Syli là laborieux dans le jeu et incapable d’ avoir une circulation de balle rapide et fluide . Cela relève d’ un processus depuis les équipes de jeunes . À défaut , avoir la chance de disposer de joueurs très talentueux ( nous en avons très très peu ) .
Alors en attendant , savourons la victoire qui est déjà très importante pour la qualif ( quasiment 1 seul point à prendre dans les prochains matchs suffira ) et espérons que l’ équipe s’améliorera .
Par Gaber Bah



Guinée Nondi, tout ce qui est information de qualité est notre


Commentaires

http-guineedirectinfos-com