Affaire Nanfo Diaby, ses disciples droits dans leurs bottes et estiment que leur religion n’est pas l’islam

445

Après l’arrêt de la cour suprême interdisant Nanfo de toute pratique religieuse publique et de parler au nom de l’islam, ses adeptes restent droit dans leurs bottes. La confrérie yérekolobaya à travers une déclaration de Bassabaty Sidibé, estime que la liberté de culte a été violée par la cour suprême. Il l’a dit au micro de nos confrères de kankan24.
« Il est dit que chacun est libre de pratiquer sa confession religieuse ; même la charte de la transition en fait foi. Nul ne peut empêcher son prochain de pratiquer sa religion » a-til déclaré.
Pour eux, malgré cette sanction, leur confrérie va continuer à exercer ses activités. Ils estiment qu’ils ne prient pas pour quelqu’un mais plutôt pour Dieu.
Par ailleurs, le coordinateur des associations N’Ko s’est exprimé sur la question de savoir si leur confrérie est musulmane, il répond  » Dans la mesure où nous avons du mal a être acceptés, sans contestation on peut dire que ce n’est plus la même religion…ce qui reste Claire, on continue notre Prière en faveur de Dieu…vous devez retenir que yèrèkolobaya est une religion, une tradition qui a commencé depuis le temps Adam et Eve » s’est il exprimé.



Guinée Nondi, tout ce qui est information de qualité est notre


Commentaires

http-guineedirectinfos-com