Quelle Transition et avec quels cadres de valeurs ? Tigui Traoré, Kerfalla Cissé, Kemoko Dioubaté : ACTE IV

771

Après le renversement du régime Alpha Condé, le CNRd à sa tête colonel Mamady Doumbouya a lancé un appel à tous les guinéens en vue de bâtir les bases fondamentales d’une nation forte. Pour cela, il faut des hommes et des femmes compétents et intègres pour conduire la transition et doter le pays des bases d’une vraie démocratie.

Notre rédaction dans sa rubrique « Quelle transition et avec quels cadres de valeurs » vous propose trois guinéens capables de relever ce défi

1-Tiguidanké Traoré : spécialiste en Communication et femme d’affaire

Qui est Tigui Traoré ?

Tigui est spécialisée en Communication d’Entreprise et Sociale. Après avoir obtenu de longues expériences dans l’administration comme employée administrative pour la commune de Chaudfontaine. Elle s’engagea dans le business en 2010 en créant son propre label « COCOSTYL » qui favorise le vivre ensemble par une mode solidaire aux inspirations afro européennes, elle lance sa structure en E-commerce  et participe à l’engagement citoyen  de la diaspora africaine en misant sur la richesse de la diversité culturelle dans la région de Liège.  Elle investit aussi à l’international en ouvrant son premier   SHOWROOM à  Casablanca  au Maroc.

En 2016, à travers la structure L’ONG AWAC « Africa Woman Agrobusiness Center » dont elle est la co-fondatrice,  elle entama une tournée dans certains pays de l’Afrique de l’ouest : Burkina Fasso, le Mali et la Guinée. Le but était de coacher les femmes  rurales en faisant la promotion de leurs produits locaux. Autrement dit, en mettant un zoom sur leur service et l’impact socio-économique que cela génère à la communauté rurale auprès des partenaires locaux. 

Elle se met aussi au service de la collectivité en œuvrant dans des fondations et organismes communautaires en agissant auprès des communautés culturelles  telles que « Lionnesse of africa »

En 2018, un nouveau vent commence à souffler dans la vie de Tiguidanketé Traoré en décidant de ce lancer en politique avec le Parti  du Mouvement Réformateur  du MR. Ainsi, elle devient alors la première belge d’origine guinéenne à se présenter sur une liste électorale belge du parti pour apporter une alternative politique qui se veut socio-libérale,  interculturelle exigeant un plus grand respect des libertés individuelles , de justice sociale et une  valorisation de la diversité Belge.

Au niveau local, elle s’intéressa au plan mobilité, une ville solidaire et qui valorise l’effort. Pour elle, il faut  dans une ville une meilleure qualité de vie, une ville qui mise sur sa jeunesse, ses racines, sa culture, une ville écologique aux énergies vertes et à la mobilité douce.

Aujourd’hui, Tigui est une femme épanoui avec une très grande expérience à revendre dans plusieurs domaines de la vie. Elle possède une solide expérience en immigration, en communication, en administration et en développement et partenariats/affaires ainsi qu’en tant qu’administratrice auprès de plusieurs organismes public et privé.

2-Kemoko Dioubaté : Administrateur Civil

Qui est Kemoko Dioubaté ?

Actuellement le chef service officier de l’état civil délégué de la commune de Matoto,  Kemoko Dioubaté est diplômé en Lettres modernes à la faculté des lettres et sciences humaines de l’université de Sonfonia. Après ses études supérieures, Kemoko a débarqué à l’état civil de Matoto et gravi tous les échelons pour devenir aujourd’hui le chef de ce service si important au niveau de la collectivité. De par son ouverture d’esprit, son charisme et surtout sa rigueur dans le travail,  les différents maires lui ont confié les clés de ce service très délicat et stratégique

Aujourd’hui, de par les réformes entreprises par son équipe, la Commune de Matoto a le meilleur service d’état Civil de la capitale. Le travail est professionnalisé et tout est informatisé de la naissance au mariage sans oublier les actes de décès ou autres déclarations liées à l’état civil.

Kemoko Dioubaté est un exemple de cadre guinéen au sein de l’administration locale. Le sens de performer le service public, l’obligation de résultats, la rigueur dans le travail sont autant de qualités prônées par cet administrateur civil.

Kemoko Dioubaté est un modèle au sein de l’administration guinéenne

3- Kerfalla Cissé : Ingénieur en informatique « Nouvelles technologies  de l’information et de la communication, Exploration des données et prise de décision »

Qui est Kerfalla Cissé ?

Ancien Lauréat au BAC SM et Ancien Lauréat au grand concours d’orthographe de la Francophonie, ce cadre guinéen est aujourd’hui l’administrateur du groupe e-guinée, un groupe qui réunit des ingénieurs, techniciens informaticiens d’origine guinéenne

Kerfallla Cissé est un expert  en système  d’information décisionnel pour de grands groupes comme: AUTO DISTRIBUTION, EDF, AXA ASSURANCE. 

Actuellement  il est architecte décisionnel pour l’APEC (Association pour l’emploi des cadres), organisme privé et paritaire, proposant des services pour optimiser les  recrutements, la gestion des compétences internes, l’analyse et l’anticipation des  évolutions et grandes tendance du marché, des métiers et des secteurs. 

Son équipe fournit régulièrement des indicateurs clés de l’emploi au Ministre du travail

Vie politique/citoyenne.

En plus de ses expériences en informatique, Kerfalla est un passionné du débat guinéen. Il intervient souvent dans ce sens en donnant ses points de vue et surtout en faisant des analyses approfondies et  des propositions sur le fonctionnement de la CENI, permettant de comprendre les enjeux du fichier électoral.

 Il y a quelques mois, Kerfalla Cissé et son équipe ont mis en place Mise «  SEGUI, logiciel de suivi et remontées des résultats pendant les élections »

De par son expérience, Kerfalla Cissé peut apporter son expertise dans plusieurs domaines pour le développement de notre Nation

Par Sonny Camara administrateur général du site Guinée Nondi



Administrateur Général


Commentaires

http-guineedirectinfos-com