Bah Oury sur FIM FM: «Nous avons salué cette liberté conditionnelle accordée aux dirigeants de l’UFDG »

265

Dans une décision rendue publique récemment à la télévision nationale, le Président de la République a accordé une liberté conditionnelle à quatre responsables de l’Union des Forces Démocratique de Guinée (UFDG). Il s’agit de Cherif Bah, Ousmane Gaoual Diallo, Cellou Baldé et Abdoulaye Bah. Cet autre acte du président Alpha Condé a été salué par plusieurs leaders politiques guinéens. C’est le cas de Bah Oury, président de l’UDRG. Il l’a fait savoir ce mardi 27 juillet 2021 sur FIM FM dans l’émission Mirador.  

« Nous avons salué cette liberté conditionnelle accordée aux dirigeants de l’UFDG. C’est une bonne chose. Mais je dois dire que cela ne nous surprend guère parce que dès le début avec le chef de file de l’opposition, nous avons tracé notre orientation et notre action en ce qui concerne l’action pour les détenus politiques. Nous les avons rendus visite à la maison centrale à la suite de cela nous avons fait un mémo au président de la république pour indiquer que la gestion de ces prisonniers doit avoir une dimension humaine, dont les libertés provisoires, les libertés conditionnelles en attendant que la justice fasse office et par la suite utiliser les moyens politiques pour permettre la libération de l’ensemble des personnes en détention. Ça fait partie des éléments qui vont conforter une reprise de confiance entre les différents acteurs », dit-il.

A rappeler que ces responsables du principal parti de l’opposition ont passé plus de six mois de prison sans aucun jugement. 

Aboubacar M’mah Camara



Journaliste - Conakry -Guinée Tel : 224 669 49 32 51


Commentaires

http-guineedirectinfos-com