« Nous devons dire la vérité au président Alpha. Il n’avait pas le droit de fermer les frontières » Embalo à Alpha Condé au sommet de la CEDEAO

822

Depuis son élection à la tête de la Guinée Bissao, rien ne va plus le président Embalo et son homologue guinéen Alpha Condé. Cette crise diplomatique s’est accentuée au lendemain de la fermeture des frontières entre les deux pays par les autorités guinéennes.

Lors du sommet de la CEDEAO à Accra au Ghana, le président de la Guinée Bissao n’a pas mâché ses mots pour dénoncer l’acte d’Alpha Condé, et s’est dit déterminé à ne pas envoyer ses ministres pour signer ces types d’accord de négociation

« Il n’y a pas de guerre entre le Sénégal et la Guinée… nous devons dire la vérité au président Alpha. Il n’avait pas le droit de fermer les frontières avec le Sénégal, la Guinée Bissau et la Sierra Léone. Je n’enverrai jamais des ministres pour signer ces types d’accord » a-t-il déclaré

Il est à noter que depuis les élections présidentielles d’octobre 2020, la Guinée a fermé ses frontières avec la Guinée Bissao



Administrateur Général


Commentaires

http-guineedirectinfos-com