Foniké Manguè est rentré dans l’histoire affirme Me Salifou Béavogui

259

À la cour d’appel de Conakry ce jeudi 10 juin, Oumar Sylla dit « Foniké Manguè » a été situé sur son sort. Il écope de 03 ans d’emprisonnement ferme et est aussitôt retourné en prison. L’un de ses conseils Me Salifou Béavogui affirme ne pas être surpris du verdict.《Le dossier (Le verdict) de Foniké Manguè était prévisible. C’est le contraire qui aurait même pu nous étonner. Foniké je peux dire aujourd’hui que sa tête est mise à prix. On ne veut pas le voir, il a été un farouche opposant au 3ème mandat, nous l’avons tous vu à l’œuvre.  Il a été l’une des figures prou de cette lutte. Qu’il qualifie de noble et de juste》. La jonction des procédures a aussi été évoquée par l’avocat 《Dans la première affaire à Dixinn il avait été relaxé faute de preuve après avoir passé 06 mois de prison, dans la 2ème affaire on l’a condamné pour provocation directe à un attroupement alors qu’il avait été poursuivi pour participation délictueuse à un attroupement.  Donc il avait été condamné à une infraction qui n’avait pas fait objet de débat, de discussion à l’audience publique donc il fallait coûte que coûte le maintenir en prison. Il fallait coûte que coûte le condamner et  l’empêcher de continuer sa lutte. Nous avons fait appel, le Parquet a également fait appel du côté de Dixinn. Arrivé à la cour d’appel, les 2 dossiers ne venant pas de la même juridiction, ne renfermant pas les mêmes faits ne devaient pas être jugés ensemble. Les 2 (deux) affaires devaient être jugé séparément parce que nous sommes en matière pénal et il est d’interprétation strict》nous informe t’il.  Plus loin il rajoute:《Mais vu la manière dont le procès s’est déroulé, notamment la jonction des procédures qui avait été ordonné sans que la défense n’ait la possibilité de discuter d’une part, d’autre part même le réquisitoire du parquet (il a demandé 2 ans). Le tribunal l’a condamné à 3 ans cela en dit long sur les vraies intentions de la justice par rapport à notre client Oumar Sylla « Foniké Mangè ». Lui-même il dit qu’il sera libéré par le tribunal de l’histoire》.

L’avocat  se dit d’accord avec le prévenu qui disait à la suite de sa condamnation qu’il sera libéré par le tribunal de l’histoire 《Je suis d’accord avec lui, Lorsque le tribunal des hommes se montre défaillant, c’est le tribunal de l’histoire qui prends le relais. La lutte qu’il mène est une lutte juste et noble. Nous l’avons défendu et nous continuerons à le défendre. Dieu rendra son jugement mais je pense que l’histoire aussi le retiendra. Aujourd’hui Foniké Manguè est rentré dans l’histoire par la grande porte. La lutte qu’il mène c’est une lutte pour la démocratie, pour l’alternance démocratique. Si pour ça il reste en prison, il purge cette peine, avec honneur, dignité et tout le bonheur》.

Selon Me Salifou Béavogui,le collectif d’avocats pour la défense d’Oumar Sylla va introduire le pourvoi en cassation et se rendra à la cour suprême: 《Nous irons à la cour suprême avec beaucoup de tâtonnement parce que  c’est une façon de déshabiller Saint Paul et habiller Saint Pierre mais nous le ferons parce que nous n’avons aucune autre solution. Nous irons à la cour suprême et nous allons faire entendre  droit et nous pensons sûrement que rien n’est perdu à l’avance》. Conclut-il



Avatar

Journaliste, Correspondante à Conakry


Commentaires

http-guineedirectinfos-com