« Sans une presse libre et professionnelle, il n’y a pas de véritable État de droit et pas de démocratie » Dixit Maître Traoré

189

Le 3 Mai de chaque année, le monde célèbre la journée internationale de la liberté de presse. Partout, les médias et les professionnels de médias sont célébrés et remerciés pour l’immensité de leur mission dans la démocratisation des états.

En Guinée, la célébration de cette année a été reportée par le ministère de la communication à cause de la situation sanitaire due au COVID-19. Malgré cela, plusieurs personnalités du pays ont rendu hommage à la presse guinéenne qui fait face ces derniers temps à beaucoup liés à l’exercice de leur métier.

C’est dans ce sens que maître Mohamed Traoré ancien bâtonnier de l’ordre des avocats a rendu un hommage aux vaillants journalistes qui, au risque de leur sécurité parfois informent.

Pour lui, « Sans une presse libre et professionnelle, il n’y a pas de véritable État de droit et pas de démocratie »

Il l’a savoir sur sa page Facebook

« Sans une presse libre et professionnelle, il n’y a pas de véritable État de droit et pas de démocratie. Hommages aux vaillants journalistes qui, au risque de leur sécurité parfois, informent, forment, éduquent, sensibilisent, conscientisent et responsabilisent. Ils contribuent à faire en sorte que le citoyen ne meure pas ou meure moins bête » a-t-il déclaré

Il est à noter que selon RSF, la Guinée occupe le 109eme rang du classement mondial de la liberté de presse en 2021. Ce classement démontre que la liberté de presse dans notre pays est au rouge et vient de plus en plus préoccupante



Sonny CAMARA

Administrateur Général


Commentaires

http-guineedirectinfos-com