Hac/installation commission de délivrance des cartes: la secrétaire générale du syndicat fait une doléance

188

La commission de délivrance des cartes de presse professionnelle à été installée ce vendredi au siège de la HAC. Les postulants à la nouvelle carte professionnelle devront fournir des dossiers parmi lesquels figure une copie du  contrat de travail. Malheureusement en Guinée peu sont les journalistes détenteurs de cela. La secrétaire générale du syndicat professionnel de la presse privée a fait une doléance pour que les journalistes puissent bénéficier de ce sésame qui est la carte de presse professionnelle:

《Je profite de cette rencontre pour porter les inquiétudes du syndicat auprès de monsieur le président de la HAC. Il y’a à peine un mois mon équipe et moi avions rencontrés le camarade président de l’Urtelgui. Ce jour nous lui avons fait part de notre inquiétude par rapport à la délivrance des cartes. Vous savez comme moi que dans les documents à fournir il y a le contrat de travail qui doit être fourni par les journalistes désireux de bénéficier de la carte de presse. Actuellement la majorité des entreprises de presse ne délivre pas de contrat de travail. C’est un secret de polichinelle, toutes les entreprises ici en Guinée le plus souvent ne délivrent pas de contrat.》 Plus loin elle rajoute 《Nous  avons proposé au camarade Aboubacar d’accepter les engagements écrits et signés par les patrons de presse en lieu et place du contrat de travail pour que les journalistes qui veulent avoir la carte puissent les avoir pour mieux exercer leurs boulots. Je porte ainsi cette inquiétude au près du président de la HAC afin que cette disposition relative au contrat de travail soit un peu allégée en attendant que cela soit résolu dans la convention collective qui est aujourd’hui exécutée à 80%. Nous portons cette doléance ici et vous demandons d’accepter en lieu et place des contrats de travail, des engagements écrits, signés et cachetés par les patrons de presse.》

En plus du contrat de travail, un extrait d’acte de naissance ou un jugement supplétif en tenant lieu ou une copie de la carte d’identité nationale, une copie du diplôme, pour les pigistes non-salariés, une copie des reçus correspondant à  des prestations rédactionnelles et à un échantillon représentatif des productions datant de moins d’un sont les dossiers à fournir par les postulants pour la carte professionnelle de la presse.



Avatar

Journaliste, Correspondante à Conakry


Commentaires

http-guineedirectinfos-com