Pourquoi la date du procès du premier vice maire de Matam Ismaël Condé n’est toujours pas fixée ?

443

Poursuivi pour escroquerie, entrave à la liberté d’accès et à l’égalité des candidats dans l’octroi des marchés et de complicité, Ismaël Condé, premier vice maire de Matam et membre du bureau politique national de l’UFDG ne connait toujours pas la date de son procès. Pourtant, l’instruction  est terminée depuis le 28 Décembre selon son avocat.

Ismaël Condé  a été d’abord le vendredi 10  juillet 2020 par le commissariat central de Matoto avant d’être placé en garde à vue au CMIS de Camayenne. Il a été et présenté au juge d’instruction le  mardi 14 juillet 2020 qui a ordonné sa mise en liberté provisoire.  

Il a été de nouveau arrêté le 25 septembre 2020 et conduit directement à la maison centrale de Conakry. Ce qui fait exactement 105 jours de détention à la maison centrale de Conakry.

Pourtant, il faut noter que Condé ismael a été  arrêté pour la deuxième fois une semaine après Souleymane Condé et une semaine avant Foniké menguè. Et pire encore, selon nos informations,  L’instruction de son dossier a commencé 2 mois avant l’arrestation de Souleymane Conde et 3 mois avant celui de Foninke. Pour être plus précis, l’instruction de son dossier a commencé il y a de cela plus de 6 mois c’est depuis début Juillet. Malgré cela, le procès de Souleymane Condé a déjà commencé et celui du Foniké Menguè est fixé pour ce Lundi. Tandis que le vice maire n’est toujours pas situé sur son sort

Alors pourquoi n’est-il toujours pas jugé ? Pour un avocat du FNDC, « le cas du premier vice maire de Matam a été politisé, si non pour des faits de droit commun, en tout cas en se référant aux accusations qui pèsent sur lui, il devrait être en contrôle judiciaire et non en détention. Mais l’on a remarqué ces derniers temps que le renvoi en détention est devenu systématique dès que l’accusé porte une casquette de l’opposition et c’est dommage » a-t-il dénoncé

En attendant de connaitre la date de son procès, Ismaël Condé comme la plupart des détenus politiques vit dans des conditions très difficiles à la maison centrale de Conakry.



Sonny CAMARA

Administrateur Général


Commentaires

http-guineedirectinfos-com