Ville morte : le mot d’ordre pas très suivi sur la route Le Prince

119

L’UFDG et ses alliés ont appelé, ce lundi 9 novembre, à une journée ville morte, pour protester contre ce qu’ils appellent, le hold-up électoral.

Sur la route Le Prince, véritable fief de l’opposition en Basse-Guinée, le mot d’ordre n’est pas entièrement suivi.

Même si des boutiques sont, par endroits fermées, la circulation reste cependant moins fluide sur tout le tronçon. Le marché de Cosa, Enco 5 et de Sonfonia T7 font également le plein et les citoyens vaquent à leurs occupations.

À Wanindara, quartier acquis aux causes de l’opposition, les citoyens n’ont pas suivi à 100%, ce mot d’ordre de Cellou Dalein Diallo et de ses alliés.

Cependant, les forces de défense et de sécurité sont fortement déployées tout au long de la route Le Prince, pour dissuader toute velléités de troubles à l’ordre public.

À rappeler que la Cour Constitutionnelle a validé la voiture d’Alpha Condé candidat du RPG-ARC-EN-CIEL avec 59,50% des voix.



Avatar

Journaliste, Correspondante à Conakry


Commentaires

http-guineedirectinfos-com