Kankan : la consommation du chanvre indien à ciel ouvert et sur les places publiques devient inquiétante

327

La consommation du chanvre indien est devenue une monnaie courante dans plusieurs coins et conglomérats, voire même les lieux publics de la commune urbaine de Kankan. Majoritairement des jeunes ces « Kankanais » s’adonnent largement à la consommation abusive du chanvre indien.

Dans les alentours de l’université Julius Nyerere de Kankan, le chanvre indien se consomme comme une cigarette normale,  les jeunes étudiants et autres citoyens de la ville, y viennent consommer au vu et su de tous. Les autorités de leur côté ne prennent aucunes mesures dramatiques afin de lutter contre ce fléau qui prend de l’ampleur dans la ville de Kankan. 

Selon un consommateur qui a préféré garder l’anonymat, rencontré juste auprès du stade  de l’université de Kankan, plus précisément au café bar dénommé Espace, c’est pour amoindrir son souci qu’il consomme le chanvre indien.

« L’homme a beaucoup de souci dans la vie quotidienne, regarde on termine les études mais pas de boulot, juste c’est une manière pour moi de diminuer des soucis incessants. Donc chaque jours on vient dans notre lieux de rencontre pour la vente et consommer aussi, c’est un peu ça  la problématique.» A-t-il témoigné.

Cependant, les citoyens qui pratiquent cette voirie de l’université, dénoncent et décrient, la consommation du chanvre indien à ciel ouvert, Amadou Condé est un citoyen résident au quartier gare.    

«  Vraiment la consommation du chanvre indien est devenue une autre réalité, chaque fois nous-même, on consomme la fumée des drogues, ils fument devant tout le monde, c’est une situation qui commence à nous inquiéter beaucoup. Les autorités de Kankan et surtout les encadreurs universitaires doivent mettre les bouchés doubles afin d’endiguer ce problème. s les jeunes viennent consommer a tout moment ici à ciel ouvert et devant les responsables.»  A-t-il noté.

Une pratique que l’on retrouve aussi dans les alentours du fleuve Milo de Kankan à côté de la gare routière centrale. Là également, la consommation se fait à ciel ouvert. on trouve un bon nombre de consommateurs, d’acheteurs et dealers du chanvre indien. Là-bas, des jeunes et même certains vieux consomment de chanvre indien.

Aly  Camara, déplore cette situation de la consommation de chanvre indien auprès de cette gare routière

«  La consommation des  chanvres indiens dans cette gare routière, est une situation très déplorable ici,  on ne peut même pas  respirer à cause de l’odeur des drogues fumées par les jeunes qui viennent ici chaque fois. » A-t-il dit. 

Enfin il faut rappeler que la consommation du chanvre indien est un véritable problème de société qu’il faut éradiquer. Car, elle constitue un véritable problème de santé publique.



Avatar

Journaliste, correspondant à Kankan, Guinée


Commentaires

http-guineedirectinfos-com