« Notre Amour pour notre pays doit primer sur notre amour pour nos Politiciens » (Par Kabinet Komara )

212

En effet, depuis plus de 48h, surtout après l’annonce du candidat M. Cellou Dalein Diallo se déclarant vainqueur de l’élection présidentielle, la lancinante crise politique en Guinée s’est muée en une crise post-électorale qui a pris une nouvelle dimension exposant aveuglément des communautés innocentes par leaders interposés.

Les images de certaines des récentes  victimes sont insoutenables et heurtent toute conscience humaine. Il est vrai que l’accumulation de rancœurs et de frustrations qui n’ont pas été soldées et a constitué́ pour des victimes, une cause d’éruption de violences quand ces victimes assimilent leur leader au messie qui peut étancher leur soif de justice. Il est aussi vrai que certains qui se réclament de l’autre camp se disent qu’ayant été victimes dans un passé récent de certaines injustices, il est normal de soutenir vaille que vaille le messie qui les en aurait dédouané. 

Aucune de ces deux positions n’est vraie et défendable dans l’absolu, même si c’est ainsi que la situation est généralement et gravement présentée à l’heure actuelle !

En effet, chaque camp compte en son sein  des ethno-stratèges qui font une grave simplification et réduction de la réalité,  fermant les yeux sur le fait que des alliés et parfois pas des moindres, originaires des différentes communautés existent dans chaque camp et sont actuellement à la manœuvre.

Les populations limitées dans la compréhension des risques majeurs, surtout dans les bastions électoraux respectifs, commettent parfois la forfaiture de servir de bras destructeurs contre leurs frères et voisins séculaires avec lesquels ils ont eu tant de rapports féconds.

Fait rare et gravissime pour être relevé, des ressortissants apeurés quittent en grand nombre des lieux où ils ont été toujours établis pour aller chercher refuge auprès de leurs communautés d’origine, devenant ainsi des déplacés internes dans leur propre pays natal ! Des opportunistes pyromanes pensent engranger des gains en attisant ce jeu funeste.

Les perdants permanents, ce sont les pauvres populations et surtout la jeunesse qui seront privées pour longtemps de la précieuse et irremplaçable chaîne de solidarité dont elles auront nécessairement besoin pour faire face aux défis de demain.

Le perdant, c’est notre pays qui est perçu de plus en plus comme un pays en quête perpétuelle de stabilité ! Où vont donc nous conduire ces exhumations successives de rancœurs et de frustrations longtemps internalisées ?L’élection de 2020 dont toute la Communauté internationale a reconnu qu’elle s’est tenue sur des bases de méfiance et même de défiance ne doit pas être une énième raison pour brûler   des valeurs clé que nous avons en partage, à savoir l’acceptation du voisin et les amitiés Trans-ethniques.

Le Professeur Alpha Condé et le Premier ministre Cellou Dalein passeront. La Guinée demeurera. Dieu Seul sait ce que, dans son insondable Puissance, Il réserve à notre pays et à son peuple martyr dans un avenir plus ou moins lointain.

En attendant, il est important de dénoncer les franchissements de lignes rouges par ceux qui s’entredéchirent et rivalisent de violences à travers des propos haineux et revanchards, soit en clamant la bravoure de leur champion, soit en dépeignant l’adversaire politique comme le démon dont on ne doit rechercher que l’humiliation voire la disparition.

A cette allure nous risquons de nous réveiller demain pour voir que notre pays n’est plus qu’un champ de ruines et de désolations !Voilà pourquoi il convient à nouveau de lancer un appel pressant à tout un chacun, particulièrement à ceux dont la voix et les décisions peuvent faire effet pour arrêter les violences et les tueries.

Pour une telle œuvre, aucune contribution par quelque canal que ce soit n’est de peu ni n’est tardive.

Les supporters du candidat Cellou Dalein Diallo, dans leur compréhensive allégresse consécutive à l’auto proclamation de leur candidat se doivent d’exprimer leurs joies et espoirs avec mesure, tout en sachant que le processus est encore inachevé.

De même, il est important que les supporters du Candidat Professeur Alpha Condé ne ramènent pas les supporters du Candidat Cellou à une communauté car au sein des états-majors de chaque candidat, il y a, depuis longue date, des filles et fils originaires de toutes les ethnies du pays.

Pour les mêmes raisons, les supporters du Candidat Cellou Diallo ne doivent pas ramener ceux du Candidat Professeur Alpha Condé à une communauté.  De plus, chaque candidat compte aussi des supporters d’autres communautés dont l’existence ne peut être passée sous silence.

Cette vérité essentielle mérite d’être amplement connue car aujourd’hui, même des intellectuels et leaders d’opinion bien éclairés, sous le coup de l’émotion ou par compassion, commencent à tomber facilement dans ce positionnement communautaire dont la perpétuation nuira à nos rôles d’avant garde pour la jeune génération et pour nos parents respectifs qui sont si facilement enclins à s’aligner sur nos prises de positions.

En ayant ceci à l’idée, nous pourrons cesser d’endeuiller à nouveau les familles déjà traumatisées par le cycle infernal de la violence.   

Nous ne devons pas abdiquer ni nous résigner face à l’extension de la désolation. Trop de vies ont déjà été fauchées !  Doit on encore en rajouter et radicaliser davantage les  diverses positions?

C’est pourquoi il est important que les forces de l’ordre et ceux qui leur donnent des instructions mesurent leur responsabilité historique pour s’abstenir d’actes disproportionnés qui ne feront que compliquer l’indispensable tâche de recherche de la justice et de réconciliation. 

Chaque compétiteur à l’élection a mobilisé les foules en disant vouloir mieux servir le pays. Alors, tous ensemble, sincèrement et avec conviction, faisons tout pour sauver ce pays.

#Notre_amour_pour_notre_pays_doit_primer_sur_notre_amour_pour_nos_Politiciens !

Ayons ceci à l’esprit pour conduire à son terme le périlleux et délicat processus de l’élection.

C’est en cultivant courageusement cette noble valeur du respect de la personne humaine que nous éviterons de nous réveiller demain en constatant que notre pays n’est plus que ruines et désolation.Les détenteurs du pouvoir et ceux qui en sont en quête peuvent-ils encore l’entendre pour le bien de notre peuple martyr et agir conséquemment ?

Espérons-le vivement et œuvrons tous pour cet objectif salvateur pendant qu’il existe encore un certain espoir.

Ex_Premier ministre Kabiné_KOMARA.



Avatar

Guinée Nondi, tout ce qui est information de qualité est notre


Commentaires

http-guineedirectinfos-com