Violences préélectorales : Kankan Encore sous haute tension !

280

 Les accrochages entre militants du pouvoir et ceux de l’opposition qui ont débuté à Kankan le dimanche 11 octobre 2020, en marge de la réception avortée du principal leader de l’opposition Cellou Dalein Diallo, s’est poursuivis encore ce lundi 12 octobre 2020.

 la ville de Kankan était sous haute tension hier, dans bien des endroits, les jeunes militants du pouvoir  règnent actuellement en maitre dans la cité.

Le quartier Missiran a été le théâtre des violents affrontements, c’est l’équipe Moussadjan Condé un supporter du parti au pouvoir qui continue de semer la terreur dans les différents coins et recoins, plusieurs bandes armées (d’arme blanches) s’attaquent violemment à tout citoyen qu’ils considèrent comme militants de l’opposition.

Ces affrontements  ont fait  encore de nombreux blessés dans les deux camps rivaux. Plusieurs maisons ont été mises en flamme et des biens emportés. Plusieurs boutiques sont restées fermées toute la journée de ce Lundi

Il faut aussi noter que ces incidents ont fait plus d’une vingtaine de blessés  qui ont été évacuées aux services des urgences à l’hôpital régional.



Avatar

Journaliste, correspondant à Kankan, Guinée


Commentaires

http-guineedirectinfos-com