Tierno Monenembo sur la participation de Dalein aux élections « Pour moi, c’est une grossière erreur au double plan de la cohérence et de la stratégie »

2205

Il y a quelques jours, l’ancien chef de file de l’opposition a déposé sa candidature pour les élections présidentielles à venir. Depuis, l’actualité politique est dominée par cet acte qui est diversement commenté.  Pour l’écrivain  et membre du FNDC Tierno Monenembo lors d’un entretien réalisé par nos confrères de Vision Guinée, la candidature de Cellou Dalein est une grossière erreur au double plan de la cohérence et de la stratégie.

Tierno Monenembo a repondu à la question suivante :  Cellou Dalein Diallo est officiellement candidat au scrutin présidentiel du 18 octobre prochain. Quelle lecture faites-vous de sa participation à cette compétition électorale ?

« Pour moi, c’est une grossière erreur au double plan de la cohérence et de la stratégie. S’embarquer dans cette galère, c’est reconnaître d’emblée la validité de cette constitution que personne ne reconnaît à part les politiciens interlopes qui en sont les auteurs ; c’est légaliser par conséquent la candidature d’Alpha Condé pour un troisième mandat. Il s’agit là d’un fait têtu et implacable qu’aucune gymnastique intellectuelle ne saurait plier. Voilà pour ce qui est de la cohérence. Pour ce qui est de la stratégie, c’est de la folie que d’aller seul (ou presque) au casse-pipe. Je dis bien casse-pipe. Alpha Condé est un tueur au sens propre comme au sens figuré. Pour s’en rendre compte, au sens propre, il  suffit de compter les tombeaux du cimetière de Bambéto. Au sens figuré,  notre président actuel est un politicien retors qui, ayant été à bonne école chez les  staliniens de Paris et chez les vieux tyrans d’Afrique Centrale, sait mieux que quiconque, tromper son monde. L’élection qu’il propose est un traquenard. Cellou y trouvera des colis piégés au lieu de trouver des urnes » a-t-il declaré à nos confrères avant d’ajouter

« Non, je ne le pense pas. Pourtant, le disant, je souhaite vivement me tromper. J’espère qu’il a découvert des failles dans le système et qu’il saura, le moment venu, passer à travers pour concrétiser enfin cette victoire qu’il  mérite tant. Mais j’en doute. Il y a longtemps qu’Alpha Condé et la mafia internationale qui le soutient ont verrouillé le système électoral. Ils en maîtrisent hélas, toute la machinerie. L’opposition pour l’instant, n’en contrôle aucun boulon ? Alpha pourrait s‘il le voulait, faire voter les bêtes sauvages (pour reprendre le fameux titre d’Ahmadou Kourouma) et faire élire son coiffeur ou son blanchisseur »

Avec Vision Guinée



Sonny CAMARA

Administrateur Général


Commentaires

http-guineedirectinfos-com