Tous les Guinéens épris de justice ont besoin de connaître les auteurs et les commanditaires des crimes lors des manifs (maître Traoré )

203

Depuis le début des manifestations du FNDC, plusieurs manifestants ont été tués par balles. Malgré les dénonciations des leaders du FNDC, des défenseurs des droits de l’homme de la communauté internationale et des guinéens épris  de paix et de justice, l’état refuse d’ouvrir des enquête afin de situer les responsabilités et condamné les coupables. Pire, les services de sécurité avancent souvent des arguments non fondés pour justifier leurs différentes bavures.

Pour l’ancien bâtonnier de l’ordre des avocats maître Traoré, l’équation est simple, il suffit de mettre à la disposition des familles des victimes ou de leurs avocats, les résultats des différentes autopsies.il s’est exprimé ainsi sur sa page Facebook.

« La ligne de communication et de défense des services de Sécurité pour rejeter la responsabilité des morts à l’occasion des manifestations semble se résumer en trois points

1- Des manifestants sont porteurs d’armes ;

2- Des manifestants ont été armés par des opposants.

3- Il y a des fabricants d’armes en Guinée ;

Questions : Pourquoi les rapports d’autopsie n’ont jamais été mis à la disposition des familles de manifestant tués par balles ou de leurs avocats ? Pourquoi existe-t-il un silence de monastère autour de balles extraites des corps des victimes ? La meilleure manière de connaître la nature, la provenance des armes qui servent à tuer les manifestants n’est-elle pas d’examiner ces balles ?

Les familles des victimes, les défenseurs des droits de l’homme, les associations de lutte contre l’impunité et tous les Guinéens épris de justice ont besoin de connaître les auteurs et les commanditaires de ces crimes qui qu’ils soient, même s’il s’agit d’opposants » a-t-il déclaré



Sonny CAMARA

Administrateur Général


Commentaires

http-guineedirectinfos-com