Sékou Koundouno répond au Général Baffoé : « dites à Baffoé Qu’il sache et comprenne que tout finit par finir »

6417

Le FNDC a lancé un appel pour une manifestation générale pour ce Lundi 20 Juillet sur toute l’étendue du territoire. Depuis cette annonce, le gouvernement a multiplié les intimidations envers les leaders du FNDC. C’est dans cette optique que  le directeur générale de la police Nationale Général Baffoé a déclaré à nos confrères de Mosaïque « Koundouno n’est qu’un petit frère à moi, il est trop jeune pour essayer de s’exposer et défier même la volonté de Dieu». Hier vendredi, une descente musclée de la police a eu lieu chez un autre activiste du FNDC Ibrahima Diallo.

Sans plus tarder, Sekou Koundouno a répondu au général Baffoé en se confiant également à nos confrères de Mosaïque Guinée

« A cause de mon opposition catégorique au projet de présidence à vie pour le vieux Alpha Condé, le Directeur Général de la Police vient de déverser sa colère sur moi dans les médias. Il déclare : »…il est trop jeune pour essayer de s’exposer et défier même la volonté de Dieu».

Monsieur Ansoumane camara alias Bafoe n’est plus dans son rôle républicain. Il est sur le chemin d’un militantisme aveugle dont le but est de protéger ses intérêts personnels qui n’honorent point la fonction de la Police nationale.

Il appelle « volonté de Dieu » le maintien au pouvoir de monsieur Alpha Condé au-delà du délai constitutionnel et au prix de la vie de centaines de jeunes guinéens tués ou blessés par balle.

Une telle déclaration d’un haut responsable de la Police prouve à suffisance la politisation à outrance et la caporalisation de toutes nos institutions républicaines. Qu’il sache et comprenne que tout finit par finir. Ses gestes, mots et actes sont quotidiennement répertoriés et transmis à la Cour Pénale internationale à travers les avocats du FNDC.

Le Peuple de Guinée sortira massivement le 20 juillet 2020 et comme d’habitude je serai là avec le peuple patriote. Je suis surpris qu’en tant que premier responsable de la police nationale qu’il soit mal informé sur le niveau d’engagement de ma famille et moi-même dans le combat contre un coup d’État constitutionnel. Par ailleurs, est-il nécessaire de rappeler que chaque citoyen et citoyenne mène cette lutte citoyenne pour soi-même.

Comme à Kankan et Siguiri, personne ne sort manifester pour un leader. Qu’il soit politique, de la société civile ou du monde syndical. Chacun agit pour ses enfants, la République et pour lui-même.

En conclusion, dites à Bafoé qu’il a choisi de servir un système qui tue les guinéens que moi j’ai décidé de défendre contre l’injustice. J’ai choisi d’être du bon côté de l’histoire, du côté des opprimés en servant la République de Guinée avec dévouement.

Je suis fier d’être trop jeune pour m’exposer et m’opposer à la volonté des vieux vautours qui se nourrissent de la chaire et du sang des enfants de la République pour tenter de perpétuer un système clanique en décadence. Je prends l’opinion nationale et internationale à témoin que si jamais il arrive quoique ce soit à Koundouno à un membre de sa famille, le responsable n’est pas à chercher ailleurs. Je suis déterminé à faire respecter les fondements de la République. Comment peut-on permettre à une minorité de faire de la République une monarchie ou un royaume ?

Ce pays mérite mieux…!!! »



Avatar

Guinée Nondi, tout ce qui est information de qualité est notre


Commentaires

http-guineedirectinfos-com