Sidya Toué sur les Violences post-électorales: « Alpha tente de créer le chaos dans le pays pour revendiquer encore la présidence »

423

La Guinée traverse une crise post-électorale sans précédent. Depuis plus 24 heures, plusieurs guinéens ont rendu l’âme. Certains sont morts sous le crépitement des balles des forces de l’ordre, d’autres lors d’un conflit ethnique à Nzérékoré. Au regard de cette situation chaotique, Sidya Touré président de l’union des Forces Républicaines (UFR), dénonce les manœuvres d’Alpha Condé et appelle le peuple à la vigilance et surtout à ne pas céder face à cette barbarie

Extrait de son dicours

« Guinéennes et guinéens

Confrontés à ces dix années d’échecs qui ont fini par appauvrir l’ensemble des populations de notre pays, Alpha Conde cherche à rebondir. Il a organisé des élections dont l’objectif était uniquement de renouveler son mandat à la présidence de la République. Ceci a été un échec. Alors qu’a-t-il encore ? La seule chose, la seule solution qu’il a trouvée c’est d’opposer nos compatriotes entre eux. Ce qui se passe aujourd’hui à N’Zérékoré, à Conakry ici, un peu partout ailleurs tend à créer le chaos dans le pays pour permettre de revendiquer encore cette présidence. Nous ne devons pas céder à cela. Nous devons refuser, nous devons continuer de refuser comme nous l’avons fait encore avant hier en prouvant à la communauté internationale que les guinéens étaient unis dans leur volonté de faire quitter Alpha Conde de la présidence de la République. Ne cédons pas à ce qui est en train de se faire. Ne nous divisons pas. N’acceptons pas que ce monsieur qui travaille que pour lui-même puisse opposer les guinéens entre eux pour atteindre ses objectifs. Il est important qu’on en parle aujourd’hui dans une période difficile pour notre pays où la maladie à CORONAVIRUS est en train d’arriver. Mais où pendant ce temps nous avons un gouvernement sourd, un gouvernement qui fait en sorte que tout ceci s’écroule à condition simplement que l’objectif qu’ils se sont fixés puisse aboutir. N’acceptez pas. Ne vous laissez pas aller. Ne vous affrontez pas au nom d’un individu pour des raisons politiques qu’il a créées alors que nous vivons ensemble depuis des siècles sans aucun problème. Restez vigilants. #Amoulanfé



Sonny CAMARA

Administrateur Général


Commentaires

http-guineedirectinfos-com