L’après Alpha Condé et le « Syndrome Guinéen » ! Abdoulaye Barry

365

« Malheureusement,la Guinée est comme  un « plat » qui est sur la table des plus grands « vautours », « philanthropes-bandits » qui sont sans foi et sans pitié pour des pauvre guinéens. Le temps nous est compté, attendre sera une démission et les conséquences sont catastrophiques »

La Position des États-Unis est très claire et sans ambiguïté sur le drame politique guinéen.

« Comme je l’ai indiqué au président en septembre 2019 lors de sa visite à Washington, les États-Unis soutiennent fermement les transitions régulières et démocratiques du pouvoir » dixit Mike Pompeo. Cependant, la France s’est toujours servi de la Guinée pour des fins économiques et stratégiques.

Par conséquent,après Alpha Condé, il n’est plus question de nous imposer un des leurs à la tête de la Guinée par tricherie (sic).

Plus d’actions et moins de discours pour sauver la Guinée

La Guinée est un pays atypique, très peu connue sur la scène internationale à cause de son divorce historique avec la France colonisatrice (…). C’est cette même France qui aujourd’hui est plus mal à l’aise à cause de l’attitude d’Alpha Condé ce (Franco-Guinéen), celui là même qu’elle avait imposé aux guinéens par la fraude en 2010 (…).

L’heure est grave, car tous les vautours et les grandes organisations occultes les plus  corrompues du monde sont aux trousses des ressources du sol et sous sol de notre pays.

En ce moment même, Alpha Condé en complicité avec ses lobbyists de tous les réseaux secrets du monde  sont entrain de mettre un plan pour hypothéquer en bourse toutes les réserves naturelles de notre pays pour les 90 années à venir.

Sur cette tribune, nous interpellons toutes les bonnes volontés et les vrais patriotes guinéens de se lever et lutter pour eviter à la Guinée ce même« Syndrome » déjà-vu au Congo-Kinshasa, et ailleurs en Afrique, qui menace notre souveraineté et nos vies. Pire, toute la sous région ouest-africaine est en proie d’instabilités politiques ou  terroristes.

Il faut faire la part des choses, en évitant les violences et le vandalisme sur les édifices publics et privés. Protéger tous  les citoyens en même temps sans considération politique ou ethniques.

Evitons de faire comme la France, notre mère colonisatrice qui nous donne de très mauvais exemples. Il suffit de voir comment ils font du vandalisme lors des manifestations des « Gilets-Jaunes » ou les discours de ses « politiciens » pour comprendre l’esprit des francophiles qui est à 100% différent de celui Anglophone.

La Guinée et tous les citoyens francophones qui sont presque tous des produits finis de cette culture sont plutôt trop bavards(…).

Ceci dit, nous recommandons aux guinéens d’arrêter de faire des discours creux pour être plus pragmatiques dans les « ACTIONS ».

Face à cette attitude de confisquer le pouvoir en Guinée par la volonté de certains compatriotes de mauvaise foi, soutenus par des réseaux connus ou occultes, nous proposons 2 actions immédiates.

– De les répertorier et les  poursuivre en « Justice » à travers l’aide des médias, des grands Cabinets d’avocats, des ONGS et des Fondations qui militent contre la Corruption et  les Crimes Politiques en Europe, en Amérique du Nord (…).

Pour ce faire, les citoyens doivent participer à cette dynamique en dénonçant toutes les compagnies qui sous-traitent avec la Guinée dans tous les domaines d’activités.

– Attaquer la réputation de ces lobbyists, réseaux-mafieux, dans les milieux d’affaires sur toutes les places financières du monde.

Par exemple, « Nous avons eu  des preuves sur les mines Simandou obtenues avec l’aide de « Business- human rights » au Royaume Uni.

Comment et avec quelles stratégies, Mick Davis ce britannique  du parti  Conservateur et  CEO de Niron(sa société) s’est accaparé du Simandou sur la base de la corruption avec les autorités de la Guinée qui ont accepté des pots de vin bien sûr ».

-De privilégier l’intérêt de la Guinée d’abord et de tous les guinéens avant n’importe quel pays y compris  la France. Tout le monde doit renforcer la vigilance et la sérénité dans le pays. Être plus tolérance pour notre vivre-ensemble pou la  stabilité du pays et des voisins.

Malheureusement, la Guinée est comme  un « plat » qui est sur la table des plus grands « vautours », « philanthropes-bandits » qui sont sans foi et pitié pour des pauvre guinéens. Le temps nous est compté, attendre sera une démission et les conséquences seront catastrophiques.

Par Abdoulaye Barry

Citoyen Guinéen



Avatar

Guinée Nondi, tout ce qui est information de qualité est notre


Commentaires

http-guineedirectinfos-com