Le Syli battu : le calme règne sur Conakry

1397

Après la défaite du Syli national de Guinée face au Nigeria ce mercredi, 26 juin 2019, en marge de la coupe d’Afrique des nations 2019, le moins qu’on puisse dire c’est que le calme règne dans la capitale Conakry. De Kaloum à Matoto en passant par Madina, le constat reste le même. Interrogé, Mamadou Saliou Diallo explique son mécontentement: « je suis déçu de cette équipe guinéenne. Selon moi c’est une équipe qui n’est pas prête pour des compétitions internationales. Je ne pense pas si le Syli arrivera en huitième de finale. Ce que je vais dire à l’Etat, c’est de construire un centre de formation de football en Guinée. On a dépassé ce niveau, il faut que l’Etat s’investisse pour la joueurs enfin qu’on puisse avoir une équipe dynamique et compétitive comme celle de la cote d’ivoire ou du Cameroun ». A préciser que le dimanche prochain pour le troisième et dernier match de groupe, le Syli affrontera le Burundi et sera fixé sur son sort.



Journaliste - Conakry -Guinée Tel : 224 669 49 32 51


Commentaires

http-guineedirectinfos-com