Hémicycle : les députés demandent le départ immédiat du DG de la SOGEAC

1844

Après l’interdiction des véhicules des présidents de l’UFDG et de l’UFR au salon VIP de l’aéroport international de Conakry Gbessia il y a quelques jours, les députés ont demandé le départ immédiat du DG de la SOGEAC. L’annonce a été faite ce mardi 25 juin 2019 à l’hémicycle.

D’entrée, le président de l’Assemblée Nationale a déploré l’acte du Directeur général de la société de gestion et d’exploitation de l’aéroport de Conakry (SOGEAC), avant de rassurer ses collègues qu’une solution idoine  sera trouvée rapidement à ce problème.

Dans son intervention, l’honorable Claude kory Koundiano a rappelé que les députés ont  des véhicules RC mais ce sont des représentants du peuple. « Leur liste a été communiquée à la direction générale de la SOGEAC pour que les agents chargés de recevoir les voyageurs, sachent que les députés représentent le peuple. Ils relèvent d’une institution de la république», rappelle-t-il.

Il a  aussi déclaré qu’il a adressé une correspondance au ministère des transports et au Premier ministre pour attirer leur attention sur ce sujet. « J’ai attiré leur attention pour qu’ils ramènent le DG de la SOGEAC à des comportements normaux. La procédure est en cours. Des dispositions seront prises à partir de demain pour faire approfondir les débats », a-t-il rassuré.

Malgré cette assurance du président du Parlement, c’est l’honorable Diouldé Sow, député uninominal de Pita et membre du groupe parlementaire Libéral-Démocrate a lu une déclaration au nom de ses paires.

« Eu égard aux attitudes irrespectueuses, désobligeantes et de défis du DG de la SOGEAC, l’Assemblée nationale de la République de Guinée, deuxième institution du pays, demande son départ. Cette situation inacceptable de la part d’un commis de l’Etat, fut-il le DG de l’aéroport, crée un précédent de nature à dévaloriser le statut de député. Le statut protocolaire du député, représentant la communauté nationale, est non seulement connu, mais aussi respecté à travers le monde entier. La Guinée ne peut pas faire l’exception. Nous demandons son départ pure et simple et immédiatement »

A rappeler que l’actuel DG de la SOGEAC, Sékou Maï Diarra avait remplacé Kabassan Keita à ce poste, il y a quelques mois.



Journaliste - Conakry -Guinée Tel : 224 669 49 32 51


Commentaires

http-guineedirectinfos-com