CAN 2019: la police nationale interdit les mouvements de soutien sur la voie publique en Guinée

2974

Dans un communiqué rendu public hier, la Direction générale de la Police nationale a annoncé l’interdiction sur la voie publique tout mouvement de soutient au Syli national de Guinée. Cette décision est survenue suite à un constat dans la journée du samedi, 22 juin 2019 lors de la première sortie du Syli que des paisibles citoyens et des usagers de la route ont fait l’objet d’exaction à Conakry et périphéries. Selon le porte-parole de la police, Mamadou Camara ces exactions ont été commises par des bandits et autres loubards qui arboraient malheureusement par endroit le tricolore guinéen sous le prétexte de soutenir l’équipe nationale Syli. Toujours selon le porte-parole de la police, cette mesure s’inscrit dans le cadre de l’accomplissement de leur mission régalienne de sécurisation des personnes et des biens. « La police traitera désormais avec tolérance zéro les actes d’incivisme sur la voie publique. Pour cette raison, les mouvements de soutien sur la voie publique notamment les cortèges, les sorties hasardeuses avec klaxons sont formellement interdit durant la période de la compétition », a-t-il déclaré. Ensuite, il a indiqué que les instructions fermes sont données aux services déconcentrés de la Direction Générale de la police Nationale pour l’application stricte des présentes mesures qui visent essentiellement à sécuriser des citoyens et leurs biens mais aussi au respect des droits fondamentaux des uns et des autres. Enfin, il a lancé un appel aux citoyens à la retenue, au respect des droits humains. « J’attire l’attention des populations en général et les supporteurs du Syli en particulier que notre équipe nationale a plutôt besoin à ce stade de prières et de bénédictions. », conclut-il.



Journaliste - Conakry -Guinée Tel : 224 669 49 32 51


Commentaires

http-guineedirectinfos-com